Paris, 2ème journée

Par défaut

Promenade seule aujourd’hui, traversée du 3ème, du 4ème, de l’ile de la cité, des quais et des Tuileries jusqu’à Concorde… arrivée trop tard au musée du jeu de paume pour voir les expos photos, j’irai jeudi…

J’ai un peu mal aux pieds en fait… j’ai calculé sur un site, j’ai fait 7km. Pas tant que ça, mais comme je m’arrête souvent faire des photos, ça m’a pris 6 heures, lol!

 

Première photo qui n’a rien à voir avec la promenade, c’était une photo de la nuit…

23aout16w_1

Je suis allée en métro jusqu’à Réaumur-Sébastopol, la station la plus pratique et la plus proche de l’impossible space, cette boutique qui vend des vieux polas reconditionnés, des films pour les polas et un nouveau modèle de polaroïd au design bien sympa et qui est plus écologique que les vieux. Car en effet, j’ai appris que sur les vieux polas, la batterie est dans la cartouche de film, donc à chaque fois qu’on change de cartouche, on jette une batterie… C’est vrai que maintenant que j’y pense, il n’y a pas de piles ni de batterie sur l’appareil polaroïd en lui-même. Bon, j’étais bien contente de retrouver le Supercolor 670 AF de mon père, mais cette histoire de batterie me chiffonne… Après, le nouveau modèle coûte 300 euros quand même…

Petite promenade dans le 3ème donc, où j’ai croisé une voiture dans un café, une cantine japonaise qui m’a fait de l’oeil mais je n’avais pas faim, quel dommage et quelques belles portes de grands immeubles…

La déco de la boutique de la marque hollandaise Impossible est évidemment rétro, avec détournement d’une vitrine alimentaire et du panneau des prix… C’est très branché…

23aout16w_5

 

Je suis ensuite allée voir l’expo des 70 ans du bikini à la galerie Joseph, à quelques pas, rue Froissard. Des explications, des photos, des vieilles pubs et des modèles sur mannequins! Il y avait des modèles étonnants! A noter le magnifique modèle à rabat pour cacher discrètement le bronzage en négatif du nom de son chéri… quel génie M. l’inventeur du bikini…

 

De là, j’ai décidé de suivre la rue vieille du temple à travers le 3ème puis le 4ème jusqu’à Notre Dame. J’ai pris mon temps. Il faisait super chaud aujourd’hui, c’étaient les heures les plus chaudes, je me tenais le plus possible à l’ombre mais pour les photos la lumière était très forte et les contrastes lumière/ombre élevés, pas les meilleures conditions… Après le bikini pour les femmes, le slip français pour les messieurs…

 

Cette fois-ci je suis rentrée dans Notre Dame. Hier, c’était trop tard, aujourd’hui, j’étais à l’heure. J’en ai fait le tour dans le sens des aiguilles d’une montre, pour bien ressentir l’énergie, puis je me suis assise. Je me suis connectée à l’énergie environnante et je suis restée scotchée environ 45mn je dirais, le corps fourmillant et vibrant et en même temps immobile de la quantité d’énergie reçue. Une sacrée expérience. J’ai été tellement plus légère et joyeuse la suite de la journée, même si je n’allais pas mal avant, ça m’a bien dynamisée!

 

Mon objectif était ensuite le jeu de paume pour les expos photos. Comme je savais que c’était nocturne jusqu’à 21h,j’ai décidé que j’avais le temps et j’ai pris donc les quais à pieds et en descendant à Paris-Plage… C’était, ma foi, bien agréable! J’aimarché pieds nus dans l’herbe, le sable, les caillebotis et sur le bitume. Il y avait des photos sympas d’ailleurs sur les murs des quais, des pieds de gens à la plage… L’ambiance plage est bien réussie je trouve, c’est assez étonnant de se retrouver en plein Paris sur des routes aménagées avec les gens en maillots de bain, les pâtés de sable, les transats et parasols!

 

Je suis remontée en haut des quais au niveau du Louvre. Entrée par la cour carrée, sortie par la cour des pyramides… Sous le porche deux musiciens, un oud et un nai qui jouaient des mélodies orientales traditionnelles, j’ai fait une pause sous une colonne pur les écouter. En plus des vendeurs de bibelots-souvenirs, il y avait ces vendeurs d’eau, avec leur seau pour faire office de frigo. Dans la cour carré, des jeux de reflets, j’hésite entre Gaudi et Alice au pays des merveilles comme style… Et puis j’ai fait comme tout le monde, je me suis trempé les pieds dans la fontaines au pied des pyramides, c’était rafraichissant, c’était bon.

 

Enfin, il en me restait que les Tuileries à traverser. J’étais tellement persuadée d’avoir le temps vu que le jeu de paume fermait à 21h, que j’ai vraiment continué à prendre mon temps. J’ai même été témoin d’une course effrénée d’une ou deux centaines de personnes vers le bassin des Tuileries car Salamèche y serait apparu. Nous étions quelques témoins sur les bancs, souriant en coin de voir courir tous ces gens. Et bon, voilà, à force de prendre mon temps, je suis arrivée à 20h30 au jeu de paume, bien trop tard pour avoir le temps de faire la visite… du coup, j’y retournerai jeudi, mais direct en métro cette fois!

Il est temps de reprendre des forces pour la suite, même si demain sera plus calme car je vois de la famille.

Bonus: la musique qui a terminé mon retour en métro jusqu’à l’appart… Attention, ça donne envie de danser et ça reste en tête: Give me love – Cerrone

(ça va bien avec le souvenir que j’aurai de cette journée)

 

Publicités

Une réponse "

  1. Coucou, je suis passé faire un « petit tour, tout petit tour », car il y a tant à découvrir , j’ai bien l’impression!!! quel foisonnement d’énergies, ça vole et part dans tous les sens : mais c’est un bon signe devie, de joie, de santé! bravo!, Gabriel. Merci, pour ces prises , ces vues, ces voyages, si bien commentés en prime… (lol, nous avons une amie commune, cf.Facebk). Je te dis « A plus! » G

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s