Archives Mensuelles: novembre 2018

De Toulouse à Launac

Par défaut

Voilà, j’ai décroché mon expo hier soir des murs du café Les Gourmands de St-Sernin en plein centre de Toulouse. Un café très fréquenté, ouvert 7j/7, mais un café, pas une galerie ni une salle d’expo, très très peu de retours. J’ai été étonnée. J’ai pensé à demandé aux proprios si les gens leur en avait fait à eux, et oui, quelques personnes qui ont sorti le nez de leur café/ordinateur/bagel ont aimé. Expérience instructive.

29nov18w_1

Au revoir Toulouse!

Et cette après-midi, j’ai accroché au restaurant La Table de Launac avec l’aide de ma maman et du chef Jean-François super dispo arrangeant. Un moment plus chaleureux car partagé en bonne compagnie!

30nov18w_6

Ma maman a fait quelques photos de l’installation qu’on peut voir sur son blog: https://bbordasilvand.wordpress.com/2018/11/30/accrochage/

Il y a même les coulisses de mon selfie 😉 Je me permets de mettre ici quelques unes de ses photos…

Photos Bernadette Borda-Silvand

Merci à Jean-François pour son accueil et sa volonté que je sois bien installée et merci à ma maman pour son aide, ses photos, son soutien, son amour! ❤ ❤ ❤

affiche reflets launac

On se voit dimanche 9 décembre à 10h30 pour le vernissage?!?!

 

Kiev, 1er novembre 2017

Par défaut

Et oui, je n’avais pas fini de trier les photos de mon séjour à Kiev à l’automne dernier… Je ne sais même plus où j’en suis des publications ici avec les photos de mon reflex.

Je vais reprendre là où j’ai recommencé hier à trier et traiter les photos, à la moitié de mon séjour à peu près, au jeudi 1er novembre 2017.

Comme je le disais dans l’article de ce jour là illustré avec les photos de mon téléphone, ce fut une journée politique et culturelle. L’article que j’ai écrit ce jour là est un vrai complément de celui-ci.

Nous avons débuté la journée par une manifestation des enseignants contre la baisse des salaires. Plus grand monde veut être enseignant là-bas, au vu des conditions de travail, c’est un vrai problème.

Tout le monde s’est rassemblé place de l’indépendance (le fameux Maïdan) et est remonté vers le conseil des ministres.

Au passage, j’ai vu un reste de barricade de la dernière révolution, au milieu de l’avenue pavée.

1nov17w_2

1nov17w_31nov17w_71nov17w_81nov17w_9

A la fin de la manifestation, des groupes pique-niquaient dans les jardins du palais Maryinsky, dans le grand froid.

1nov17w_12

Nous avons fait le tour des travaux, et de l’autre côté du palais, j’ai découvert le campement des activistes anti-corruption dans les jardins devant le parlement. Ils étaient là depuis un moment, débordant aussi sur l’avenue (la même que celle de la manifestation) et la bloquant donc à la circulation. Ça m’a impressionnée. Je n’imagine pas que cela soit possible à Paris.

1nov17w_151nov17w_191nov17w_201nov17w_21

Je ne sais pas où ça en est aujourd’hui, un an après. Je sais que la guerre continue avec la Russie et qu’il n’y a pas eu de miracle, la situation est toujours mauvaise pour ce pays. C’est tellement dommage!

Nous sommes ensuite redescendues et avons fait un arrêt au musée des beaux-arts ukrainiens et en repartant au métro, j’ai pris une autre photo du reste de barricade alors qu’il faisait nuit.

1nov17w_39

Peu de kilomètres parcourus mais beaucoup d’impressions!

 

Biscuits

Par défaut

Il y a une recette de sablés au sirop d’érable tirée du bouquin Recettes gourmandes pour personnes sensibles d’Eva-Claire Pasquier (http://evaclaire.fr/formation/) que j’aime beaucoup mais que je fais pas souvent car le sirop d’érable n’est pas très local et assez cher. Mais là, il se trouve que j’en ai reçu en cadeau.

Alors je me suis lancée dans une après-midi biscuits. Enfin, j’ai fait deux fournées seulement.

21nov18w_1

Les sablés au sirop d’érable (sans lait, sans gluten et sans oeufs)

Mélanger les ingrédients secs

  • 1,5 tasse de farine de riz et 1/2 tasse de farine de châtaigne (je n’avais pas de farine de châtaigne aujourd’hui, j’ai mis riz et sarrasin)
  • 1 c. à soupe d’arrow root
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à café de vanille liquide (moi j’ai de la vanille en poudre, j’en mets un peu moins)

Sabler au mixer ou à la main avec 1/2 tasse d’huile neutre.

Ajouter 3/4 de tasse de sirop d’érable, c’est censé faire des grosses miettes… j’ai dû ajouter un peu de farine moi.

Et là, soit on façonne des sablés, soit on peut aussi s’en servir de pâte sablée pour tarte.

Je pense que j’ai cuit une quinzaine de minutes à 180°.

 

Et puis les cookies pour miss n°1 qui ne mange aucune pâtisserie sans chocolat 😉

21nov18w_2

Un thé pour accompagner?

 

Tilia Weevers

Par défaut

Quand j’ai rencontré Tilia la première fois, elle avait les cheveux roses et je n’ai pas eu l’occasion de parler avec elle.

La deuxième fois, elle avait les cheveux bleus et je l’ai écouté parler de sa vie d’artiste.

Car Tilia Weevers est une artiste toulousaine à la bien jolie voix ❤️

Elle est aussi plasticienne et exposera à La mécanique des fluides à Toulouse cet hiver

https://www.tiliaweevers.com/

A découvrir!

 

Je cherche du travail

Par défaut

Chers “amis”, vous avez peut-être l’impression que je fais beaucoup de choses et que tout va bien pour moi, mais en fait, je ne travaille pas assez du tout.

Alors je sollicite votre aide pour travailler plus.

J’ai mis mon site à jour et vous y verrez plusieurs choses que je propose qui peuvent intéresser des particuliers ou des structures de type MJC, foyer rural, centre socio-culturel ou CE d’entreprise. N’hésitez pas à parler de moi, je suis une personne sympathique et compétente.

http://www.guillemettesilvand.fr/

MERCI ♥ ♥

 

Je suis particulièrement appréciée pour mes qualités humaines: bienveillante, pédagogue, généreuse, à l’écoute, respectueuse et facilitatrice pour la dynamique de groupe.

En plus de mes compétences plus « techniques ».

 

Les domaines de l’artistique/culturel et du social sont ceux qui me motivent le plus et où je peux pleinement faire bénéficier de mes compétences et qualités. Notamment auprès d’un public féminin.

 

Samain et tarte aux pommes

Par défaut

C’était aujourd’hui la date choisie pour fêter Samain dans la clairière de la Sente de l’Awen.

10nov18w_8

Une célébration importante puisqu’elle marque le début de l’année celtique, qui commence par le chaos qui engendrera la vie, la fin et le début du cycle mort/renaissance.

10nov18w_10

J’ai laissé au feu ce dont je voulais clore le cycle, avec cependant beaucoup d’amour dans cette mort souhaitée. J’ai enterré ce que je voulais voir germer et naitre.

Masha donne le ton à chaque fois, vous pouvez lire l’esprit de chaque célébration sur son blog: https://jardinpourdemain.wordpress.com/

Nous avons ensuite partagé un repas, et j’ai apporté une tarte aux pommes. De saison et local puisque j’ai des kilos de pommes bio des Vergers de Trixe, près de Montauban. Avec une pâte vegan et sans gluten qui était plutôt réussie.

10nov18w_5

Pour la pâte:

– 25g de farine de sarrasin
– 90g de farine de riz
– 110g de maïzena
– une pincée de sel
– 35g de sucre complet
Mélanger.
– 85g de margarine végétale (sans lait!)
« Sabler » du bout des doigts.
– environ 5cl d’eau
Verser l’eau petit à petit jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène.

J’ai mis un peu de purée de pommes sur la pâte, recouvert de pommes et j’ai saupoudré de deux cuillères à café de sucre, d’un peu de cannelle et d’un peu de vanille en poudre. Une trentaine de minutes au four.

Bonne année!