Archives Mensuelles: mars 2019

Ange et sirène par Manon

Par défaut

Pour la Saint-Valentin, Manon a dessiné ces amoureux que j’ai identifiés comme étant un ange et une sirène par facilité, mais ce n’est peut-être pas exactement ça.

dessin aux crayons de couleurs représentant un ange et une sirène enlacés avec un coeur au-dessus de leur tête

Elle les dessine régulièrement, dans plusieurs situations, plus ou moins heureuses…

ange assis entouré de ses grandes ailes, air triste, des fragments rouges flottant entre ses mains, en noir et blanc
sirène en noir et blanc sur fond noir à l'encre et suelement du rouge pour les fragments de matière flottant entre ses mains, air inquiet

Et ce dernier dessin vraiment récent qui serait aussi bien allé dans l’article sur la période aquatique de Manon. Un peu difficile émotionnellement, non?

scène nocturne avec un ange dans le ciel et une sirène dans la mer, reliés par un fil rouge qui entour le croissant de lune entre les deux

J’attends la suite…

La période aquatique de Manon

Par défaut

Ce sont des dessins et peintures de Manon dont vous pouvez retrouver le travail (en partie seulement, elle est tellement productive, elle ne met pas tout en ligne, notamment ce qu’elle fait à la main) sur son compte Deviantart: https://www.deviantart.com/lemoutondelagalaxie/gallery/

Ici une peinture acrylique sur toile.

tableau de peinture bleu représentant une femme nue aux cheveux longs avec des poissons dedans

Là un dessin aux crayons aquarellables.

dessin d'une femme nue verte dans la mer avec de très longs cheveux bleux qui se fondent dans les fonds marins, tout en vert et bleu

Ce dessin qu’elle a fait sur son ordi avec sa tablette graphique et qui est aussi sur son compte deviantart.

humain nu bleu au fond de l'eau avec de longs cheveux se fondant avec le fond marin, et des animaux marins

Il y a aussi ce personnage qu’elle a dessiné plusieurs fois à l’ordi et qui là maitrise l’eau..

personnage humanoïde bleu dans une flaque et avec des grosses vagues derrière lui

Et puis il y a ce dessin aussi à l’ordi de la sirène et de l’ange, avec un thème aquatique aussi, je le mets dans le prochain article spécial ange et sirène!

Il va peut-être falloir qu’elle songe à se déclarer artiste auteur et à prendre des commandes ou vendre ce qu’elle a déjà créé 😉 Oui, je sais, je suis sa mère, je ne suis pas objective…

La floraison

Par défaut

L’actualité du moment à la campagne, la floraison!

Un bout de branche de prunier en fleurs, blanches, et ciel bleu derrière.
Le prunier
Des branches de cerisier en fleurs, blanches, se détachant sur un ciel bleu.
Le cerisier
Gros plan sur un amas de fleurs de cerisier, blanches.
Le cerisier encore

L’actualité du moment à l’intérieur de moi, la floraison?

Portrait serré d'une femme avec un chapeau noir sur la tête et une branche de cerisier en fleur dans la main gauche à hauteur des yeux.
Mes pieds nus dans l'herbe au soleil
Quelques pâquerettes dans l'herbe

Et à la ville? On verra demain samedi ce qui fleurit en ville… ça risque de moins servir la vie.

Trouve le verbe de ta vie

Par défaut

Ce texte me met les larmes aux yeux à chaque fois. Je l’ai lu il y a déjà plusieurs mois. Et là, il m’est proposé à nouveau et c’est comme si je le redécouvrais. Le texte n’est plus accessible en article, mais il est dit dans la vidéo sur le site de Sarah Roubato, son autrice.

Je pense que je vais commander le livre à la librairie de Grenade.

TROUVE LE VERBE DE TA VIE
Lettre à un ado
de Sarah Roubato

Ce n’est pas si souvent qu’un texte me parle autant et sans retenue.

Je suis heureuse d’avoir fait des choix de vie différents pour moi, pour mes enfants et d’avoir inspiré d’autres personnes. Pour le meilleur j’espère.

Mon verbe est AIMER. Et vous, quel est votre verbe?

27 février à Venise

Par défaut

Cette fois, toutes les photos d’une journée (la deuxième seulement) dans un seul article.

Nous sommes partis le matin vers le marché du Rialto. Etant au nord, nous avons dû traverser le canal et pour ce faire, nous avons pris le traghetto, une gondole collective. Pour l’avoir fait un moins une fois. C’est assez impressionnant car c’est une barque, nous sommes vraiment au ras de l’eau et le matin, l’activité sur le canal est un peu intense, avec les vagues et tous les bateaux dans tous les sens, des bateaux plus gros…

gondolier en contre-plongée en plan américain avec palais et ciel bleu en fond
Vue sur le grand canal depuis le niveau de l'eau et au milieu du canal, grand soleil, bateaux divers

Côté marché, les légumes rivalisaient avec les poissons et les mouettes et les goélands attendaient de pouvoir chaparder quelque nourriture, pas très farouches…

Goéland de profil en premier plan et goéland de face en second plan flouté.

A côté du marché, un petit café très fréquenté et recommandé par le routard. Oui, j’ai fait ma touriste tout le long avec mon guide du routard dans la poche du manteau, mais ça a donné lieu à une blague au long cours sur toute la semaine. Je me suis bien fait chambrer.

Cherchez Raymond 🙂

Passage obligé sur le pont du Rialto avec une très belle vue sur le grand canal. A gauche puis à droite. Remarquez la banderole au-dessus du restaurant sur la vue du côté droit…

Après cela, nous reprenons le vaporetto pour nous rendre à Ca’Rezzonico, un palais avec meubles et oeuvres d’art. Dans le vaporetto, des costumés, étranges au milieu des quidams…

portrait serré sur un masqué costumé or et rouge.
Une personne masquée et costumée en arrière plan, avec couvre chef genre plumeau noir et rouge, des gens normaux dans le vaporetto en premier plan.

Au palais Ca’Rezzonico, beaucoup de toiles de Tiepolo et des meubles et une déco chargée… Ce qui m’a le plus plu, ce sont les fresques de la maison de campagne de la famille Tiepolo peintes par le fils. C’est plus simple, léger, frais, lumineux… Miss n°2 passait par là, exactement dans les tons…

Portait d'une jeune fille en orange et marron devant une fresque de vie de ville de Tiepolo fils dans les jaunes, oranges et marron.

Et la vue sur la ville depuis le dernier étage du palais sous les toits.

Vue sur Venise depuis le dernier étage d'un palais, un canal, un campaile, beaucoup de soleil, ciel très blanc, teinte orangée sur les bâtiments.

Et d’en bas…

Vue depuis un pont sur un canal étroit avec un campanile en arrière plan, ciel blanc de lumière.

Juste à côté, une boutique fabriquant et vendant masques et chapeaux connue. Miss n°1 y essaie un magnifique chapeau à plume. Elle ne se reconnait pas sur la photo. Je trouve que ça lui va très bien.

Portrait d'une jeune femme avec un chapeau haut de forme surmonté d'un bouquet de plumes roses.

En prenant le chemin du musée Fortuny, nous passons à nouveau sur un pont au dessus du grand canal sur lequel une équipe s’entraine pour une course de gondoles? barques? j’avoue que je ne sais pas bien. Mais les couleurs vont bien!

Une barque sur le grand canal vue d'un haut avec 5 rameurs dans des tons verts et noir.

La période du carnaval c’est aussi des artistes dans les rues, sur les places, et au détour d’une ruelle, nous tombons sur ce duo hang et bol tibétain. Le joueur de « handpan » s’appelle Wesley Zanella, on le trouve sur facebook et instagram.

Joueur de hang en action en plan sur le haut du corps.
Joueuse de bol tibétain assise en tailleur maquillage et look ethnique.

Nous arrivons enfin au musée Fortuny. Trois étages. Au rez-de-chaussée l’exposition « Futuruins » dans une ambiance « archéologique » à très faible luminosité. Au premier des oeuvres et objets dans tous les coins du sol au plafond dans une mise en scène très « cabinet de curiosités », peu de lumière, des beaux tissus aux murs, une thématique apocalyptique, des canapés géants pour s’asseoir et vivre l’ambiance. Sombre et beau à la fois.

Au second étage, un grand plateau principal aux murs bruts, comme en chantier, des couleurs pastels, un peu plus de lumière mais toujours tamisée… Dans une petite pièce attenante, un gros livre avec toutes les dates de fin du monde annoncées, marrant.

Clin d’oeil que je prends pour de l’autodérision.

Et un petit jeu de reflets à la boutique du musée…

Nous prenons le chemin du retour, encore une journée bien remplie. Dans les rues ou sur les places ou les quais, on peut voir des planches et des pieds entreposés, prêts à être montés en chemin en hauteur pour se déplacer les pieds au sec lors des eaux hautes.

Sur l’une des places que nous traversons, je vois ces tâches orange qui rappelle la lumière de fin de journée.

Enfin, la nuit tombée, je m’essaie à la pose longue en marchant pour des effets de mouvement et de lumière plutôt abstraits.

Nous faisons nos courses du jour dans un supermarché logé dans un théâtre. Etonnant. Un peu dommage que la consommation ait remplacé la culture. Mais ça nous arrange aussi, car c’est près de l’appartement. Et pour terminer la journée, je pose l’appareil sur un pont en pierre. Une autre pose longue, mais stabilisée celle-ci, pour une photo de canal la nuit.

Paisible, non? Le contraste avec le matin est flagrant.

Encore une journée où on en aura pris plein la tête.

Le reiki

Par défaut

Depuis ce dimanche 10 février 2019, je suis maître reiki. Maître praticien, pas maître enseignant. C’est étonnant de porter ce titre ^^


Diplome d'obtention du 3ème degré de reiki holy fire II reiki ryoho,

J’ai été formée et certifiée au 3ème degré par Marilor Grégorat.

J’explique un peu sur mon site professionnel ce qu’est le reiki, mais je vais en parler ici aussi, avec d’autres mots.

Qu’est-ce que le reiki?

Le reiki (de rei: esprit, conscience et ki; l’énergie) est souvent traduit par « énergie ou force de vie universelle ». On part du présupposé suivant: tout est énergie, même si à différentes fréquences. Nous sommes énergie nous-mêmes et sommes entourés d’énergie.

L’humain est capable (comme d’autres animaux) d’être canal pour l’énergie qui l’entoure et de l’envoyer via les mains sur un autre humain, animal, plante, nourriture et même sur des choses abstraites (comme une situation difficile). Tout le monde peut le faire, même sans formation, mais la formation facilite les choses.

En effet, se former au reiki c’est « prendre des cours » pour apprendre à ressentir et canaliser plus d’énergie. Le maître reiki enseignant est un facilitateur. Comme on prend des cours de dessin avec une personne compétente en dessin pour bénéficier de son expérience et accompagnement et avancer plus vite en dessin.

Quel est l’intérêt de canaliser l’énergie?

Pour se sentir mieux, car c’est une énergie qui sert la vie. C’est un outil pour soi en premier lieu! Qui s’accompagne de méditations, d’auto-soin, d’une philosophie de vie (qui peut faire penser aux accords toltèques, à ho’oponopono et à d’autres choses de par le monde, tout ce qui a essayé de conceptualiser cette force de vie). Utilisable pour le bien-être physique comme psychologique. C’est un outil de plus pour être plus autonome pour son propre bien-être.

On peut aussi envoyer l’énergie canalisée sur quelqu’un d’autre, pour servir la vie, et cette énergie fera ce qui sera le mieux pour lui. En tant que simple canal, nous ne pouvons pas décider ni manipuler l’énergie et nous ne savons pas ce que ça va faire exactement, à part servir la vie et ce qu’il y a de mieux pour la personne. Peut-être que ce sera soulager cette douleur à l’épaule qui nous dérange ou peut-être que ce sera soigner autre chose de plus important que nous n’avons pas pu détecter avec notre mental et nos filtres. La personne canal ne décide pas, elle est juste canal, et c’est l’énergie de vie qui fait ce qu’il y a à faire. Encore un truc de flemmard ^^

Quelle est mon utilisation?

Personnellement, je l’utilise au quotidien pour me sentir bien, ou mieux si ça va mal.

Je l’utilise sur mes enfants et mes amis qui le demandent ou qui acceptent mes propositions. Souvent c’est pour soulager une douleur physique, mais j’ai aussi fait pour de accompagner la déprogrammation de schémas mentaux pénibles. On ne peut pas envoyer du reiki à quelqu’un qui n’a pas donné expressément son accord.

Je m’en sers pour méditer, pour instaurer une bonne ambiance dans un groupe, une belle énergie dans un lieu, je m’en sers pour moi pour mieux me connaitre, me recentrer, me reconnecter à mon moi profond, c’est un chemin de vie riche et joyeux.

Bref, je ne fais rien d’autre qu’apporter de l’amour, à moi et à ceux qui le souhaitent.

Des questions?

Il y a un article que j’aime bien sur le site de Nita Mocanu: « Le reiki est… le reiki n’est pas » et il y a aussi une FAQ, que je n’ai pas testée. Il y a pas mal de choses intéressantes sur ce site.

Précautions

Le reiki (comme d’autres choses en dehors du contrôle de l’Etat) est surveillé par la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. J’imagine, oui, que dans un domaine non conventionné et non réglementé on trouve encore plus de tout qu’ailleurs. A côté de ça que le reiki est utilisé dans des hôpitaux en accompagnement bien-être, pas vraiment en France, mais pas non plus dans des pays de culture complètement différente.

Le reiki est un outil complémentaire de la médecine officielle, un accompagnement en plus, il ne peut ni faire de diagnostique ni se substituer à un suivi médical.

En conclusion, je dirais qu’il est salutaire d’être critique et prudent, mais il est aussi important d’être curieux et ouvert. J’ai une très belle expérience avec le reiki, comme avec d’autres outils, et c’est pour cela que je propose d’en faire profiter les autres. C’est à la rubrique « harmonisation énergétique » sur mon site.