Archives de Tag: spiritualité

Une équinoxe particulière

Par défaut

Dans les senteurs des fleurs nouvelles,

Dans les couleurs qui parent les arbres,

Dans le jour chaque jour un peu plus long,

Dans la légèreté et la liberté,

Je danse, je chante et je célèbre

L’énergie éclatante du renouveau,

Je désire, j’arrose et j’encourage

L’épanouissement des intentions qui ont germé.

Pas de célébration collective de l’équinoxe cette année… Appel en visio-conf entre membres de la clairière La Sente de l’Awen pour discuter du sacré dans le quotidien, puis rituel chacun de son côté.

Oui, avant les célébrations nous avons toujours un moment de discussion sur différents sujets liés à notre spiritualité, j’aime bien ces échanges-partages-débats.

Pour mon rituel, j’ai hésité sur où me mettre dans le jardin, oui, j’ai le luxe d’avoir le choix. Je n’ai plus la même relation avec le chêne qu’avant. C’est bizarre mais j’ai l’impression que je l’embête avec mes histoires. Alors je suis restée près du micocoulier devant ma terrasse.

Il n’est pas aussi vieux et n’a pas la même force, mais on est un peu pareils et on s’encourage, on se soutient. Et il y a une très belle vue depuis là.

La chouette est l’animal qui veille sur notre clairière, le lierre est notre plante symbolique. J’avais des graines de calendula pour poser mes intentions personnelles, des petits soleils en devenir, une plume représentant selon moi la liberté pour notre intention collective en lien avec l’actualité et en dons de la terre, une mini branche de prunier en fleurs, une tisane apaisante et une orange pour l’énergie et la couleurs chaude, bien que ça ne soit pas local, du pagus. Mais c’est une équinoxe particulière.

J’ai donc fait mon rituel au pied du micocoulier avec une magnifique vue sur le jardin dans la lumière du soleil couchant mais triomphant.

Merci Terre Mère de nous porter, de nous supporter, de nous nourrir, de faire renaître la Vie une fois de plus.

Merci Père Soleil de nous protéger, de nous apporter ta chaleur et ta lumière.

Gratitude.

1mn de mon jardin en vidéo, c’est bien bien bien le printemps, avec le chant des oiseaux, les arbres fruitiers en fleurs et les tondeuses ou autres engins en fond…

Bon passage à la saison claire!

Débuter le tarot de Marseille avec Camille Serres

Par défaut
Crédit photo: Célia Melesville

Débuter le tarot de Marseille avec Camille
à Galembrun (31330)

Dimanches 23 février, 8 et 15 mars de 14 à 18h

12h pendant lesquelles Camille vous apportera tous les outils nécessaires pour bien commencer dans la pratique du Tarot de Marseille comme outil de développement personnel et spirituel.

  • Son approche : une vision humaniste, universaliste, moderne et décomplexée, entre mythes et pop culture.
  • Sa pédagogie : Apports théoriques de fond qualitatifs et dense + pratique immédiate et supervisée.
  • Son objectif : VOTRE AUTONOMIE! Vous quittez la formation avec des bases solides et des outils pour ensuite tracer votre propre chemin sur la Voie du Tarot!

PROGRAMME DES APRES-MIDIS:

  • module 1: le symbole comme langage du Tarot et langage de la psyché, bases fondamentales pour l’utilisation du tarot, acquisition de méthode pour continuer de façon autonome
  • module 2: tarot de Marseille et pop-culture, une approche moderne des arcanes majeurs, arcanes majeurs via les archétypes, nouvelles méthodes de tirage
  • module 3: les arcanes mineurs, une approche holistique du Tarot, compréhension holistique du système, nouvelles méthodes de tirage

Si cette formation vous intéresse, je peux vous envoyer le contenu détaillé du programme sur demande.

Le site de Camille: http://www.arbreserpent.com/

INFOS PRATIQUES

  • à Galembrun, 31330 Launac, à 40 minutes de Toulouse et de Montauban
  • 120€ payables en une ou deux fois, matériel pédagogique inclus (petits budgets, me contacter)
  • Les participant.e.s apportent leur tarot, quel qu’il soit, prêt possible par Camille
  • 40€ d’arrhes à envoyer avec vos coordonnées pour votre inscription le plus tôt possible.

Les arrhes ne seront pas remboursés en cas d’annulation moins de deux semaines avant la formation, sauf si de nouvelles personnes s’inscrivent. Les arrhes ne seront pas encaissés avant le le premier week-end de stage.

Toutes les infos sur http://www.guillemettesilvand.fr/index.php/formation-tarot-de-marseille/

Solstice d’hiver 2019

Par défaut

La terre est dépouillée, la vie est au repos, le chaos déploie toute son obscurité jusqu’à la nuit la plus longue de l’année. Au plus profond de la période sombre, nous sommes appelés à revenir à l’intérieur de nous, à approcher notre obscurité même, à revenir également à l’intérieur de nos foyers, à nous arrêter, une pause dans la course de la vie, indispensable pour se ressourcer et reprendre des forces.

Lors de cette nuit la plus longue, nous célèbrerons aussi la lumière, car elle va revenir petit à petit prendre sa place. Pour le moment, elle n’est qu’une petite flamme, mais elle va grandir pendant l’obscurité froide de l’hiver, comme vont germer nos idées, nos projets, nos intentions posées cet automne. Cette lumière qui a toujours continué de briller dans l’obscurité, nous pouvons nous y fier pour nous guider vers le chemin nouveau de la prochaine saison claire.

Cette année, le solstice d’hiver tombe le 22 décembre.

La période de chaos encore en cours m’a apporté pas mal de prises de conscience car j’ai accepté de plonger dans mon obscurité. Je me suis sentie un peu malmenée, avec plus de moments où je me sentais plus mal que d’habitude. Mais c’était mon choix et faire face à tout cela a été et est encore très instructif. Néanmoins, je remercie mes amis et mon ami de leur indulgence.

J’ai officiellement célébré le solstice deux fois et j’en ai encore parlé ce soir lors du cercle de femmes de nouvelle lune qui entrait en résonance.

J’ai posé l’intention de guérison de mes blessures et schémas de fonctionnement désagréables (voire pourris) et celle de développer mon intuition, l’écoute subtile de ce qui vibre autour sans que je ne puisse le voir ou l’entendre physiquement. Je m’engage à travailler dans ce but ce nouveau cycle et sollicite tout le soutien, l’aide et l’accompagnement dont je pourrai bénéficier.

J’ai remercié pour tout le chemin déjà parcouru, notamment avec mes amis de la clairière La Sente de l’Awen. C’est un chemin initiatique formidable. L’un des chemins que j’emprunte, ils sont nombreux et complémentaires.

Que cette fin d’année vous soit douce et propice à trouver votre lumière intérieure.

Initiation au tarot de Marseille à Galembrun (31330)

Par défaut
Cartes de tarot de Marseille, trois visibles et un tas en éventail à l'envers
Crédit photo: Rirriz sur Pixabay

Samedi 23 novembre et dimanche 22 décembre 2019
De 14h à 17h à Galembrun (31330)

Avec Agathe/Ottavia, thérapeute et enseignante spirituelle
https://leseclaireusesholistiques.com/

Contenu:
– détail des cartes une à une (arcanes majeurs et mineurs), symboles et personnages, sous l’angle psychologique, historique et spirituel
– mise en place et règles d’or
– différents tirages
– secrets des jeux
– partie pratique et découverte
– tirage personnel
– reliance des thèmes (problématiques ou questions posées) aux rythmes lunaires
– forces d’aide des planètes en fonction du thème natal (expliquer pour chaque participant.e)

Chaque participant.e doit venir avec son tarot de Marseille (original ou celui des Visconti).
Nombre de place limité à 8 participant.e.s.
60€ pour les deux demies-journées

Inscription auprès de Guillemette : 06 76 74 42 97 ou contact@guillemettesilvand.fr

Imbolc 2019

Par défaut

Imbolc, la fête du milieu de l’hiver dans le calendrier païen. Elle est fêtée normalement le 1er février au soir.

C’est encore l’hiver, et pourtant nous sentons déjà le printemps. Étant en charge des offrandes de la terre pour toute cette année païenne, j’ai fait une longue balade samedi dans la campagne environnante pour trouver de quoi offrir aux amis lors du rituel d’Imbolc que nous avons fêté hier, dimanche 10 février 2019. La plupart des arbres sont nus, dans la forêt il n’y a encore rien de neuf, mais quelques arbustes portent des bourgeons, voire des fleurs: le mimosa est presque presque fleuri, le laurier-tin a sorti les bourgeons, le cognassier du Japon porte déjà quelques fleurs et de nombreux bourgeons… Et au sol, les pâquerettes, les violettes et les soucis commencent à colorer l’herbe bien verte.

Au cœur de l’hiver, les prémices du printemps portent l’espoir.

C’est le temps des naissances chez les animaux de la ferme, c’est le retour du lait. Le lait blanc, associé à la pureté. L’élément eau, également associé à cette fête, son nom signifiant « lustration », est l’élément purificateur, qui lave et emporte au loin les dernières choses à laisser derrière soi avant le printemps (si ça pouvait emporter mes rhino et mon asthme à répétition…).

C’est enfin le temps de semences, ou tout du moins du choix des graines et de leur bénédiction. Pour notre jardin extérieur ainsi que pour notre jardin intérieur. L’hiver touche à sa fin.

Cette fête est souvent liée à la féminité (de par l’élément eau?) et à la déesse Brigit, déesse de la lumière et de l’eau, entre autres. La lumière est d’ailleurs importante pour cette fête, la dernière de l’hiver, la dernière de la période sombre où la lumière est représentée par une bougie, une flamme à protéger et cultiver. Pour symboliser les jours qui rallongent, le soleil qui revient, la crêpe est de mise pour cette fête. J’en ai donc préparé une petite montagne hier avant de me rendre chez les amis.

Le temps du rituel, la pluie et le vent nous ont épargnés. Même si la pluie aurait pu être bienvenue en tant qu’élément associé à Imbolc, on aurait eu froid et j’appréhendais un peu d’être dehors sous la pluie avec mon gros rhume.

Comme dons de la terre j’avais choisi du chai comme boisson, associant le « feu » des épices rappelant le retour du soleil et le lait. Comme nourriture, des crêpes, toujours avec du lait et, pour moi, toujours représentant le soleil (quand il fait défaut, on le symbolise) et des rondelles de pomme, coupées de façon à avoir une étoile à 5 branches en son centre. De la pomme car Imbolc est aussi la fête de la quête de la Connaissance. C’est moins évident pour moi ce symbole cependant.

En offrande de la terre à chaque participant et au feu transmutateur, j’ai offert une branche de mimosa et une branche de laurier-tin pas encore éclos mais presque, plein de promesse et d’espoir. J’avais choisi en fonction des couleurs des fleurs, jaune (lumière) pour le mimosa et blanc (pureté, lactation) pour le laurier-tin, même si les fleurs blanches étaient cachées dans des bourgeons roses.

Pour mon offrande personnelle, j’avais choisi une petite tige de cognassier du Japon avec deux fleurs écloses et quelques bourgeons. Je l’ai mise au feu, le feu qui transmute, avec l’intention que ce qui a éclos pour moi de bon et de nouveau ces dernières semaines continue de grandir et de se développer. C’est en lien avec ma valeur et mon estime de moi.

Je terminerai avec le message d’invitation de Mascha pour ce rituel:  » L’eau coule sur notre noirceur mise à nue par l’hiver. Derrière ce rideau de pluie, l’ile au pommiers laisse apparaître son voile de brume, la nuit s’achèvera bientôt laissant derrière elle la promesse d’une connaissance nouvelle. Dépouillées et lavées, les forces de vies s’invitent en douceur pour nous éveiller à notre nouvelle lumière. »

https://jardinpourdemain.wordpress.com/

Samain et tarte aux pommes

Par défaut

C’était aujourd’hui la date choisie pour fêter Samain dans la clairière de la Sente de l’Awen.

10nov18w_8

Une célébration importante puisqu’elle marque le début de l’année celtique, qui commence par le chaos qui engendrera la vie, la fin et le début du cycle mort/renaissance.

10nov18w_10

J’ai laissé au feu ce dont je voulais clore le cycle, avec cependant beaucoup d’amour dans cette mort souhaitée. J’ai enterré ce que je voulais voir germer et naitre.

Masha donne le ton à chaque fois, vous pouvez lire l’esprit de chaque célébration sur son blog: https://jardinpourdemain.wordpress.com/

Nous avons ensuite partagé un repas, et j’ai apporté une tarte aux pommes. De saison et local puisque j’ai des kilos de pommes bio des Vergers de Trixe, près de Montauban. Avec une pâte vegan et sans gluten qui était plutôt réussie.

10nov18w_5

Pour la pâte:

– 25g de farine de sarrasin
– 90g de farine de riz
– 110g de maïzena
– une pincée de sel
– 35g de sucre complet
Mélanger.
– 85g de margarine végétale (sans lait!)
« Sabler » du bout des doigts.
– environ 5cl d’eau
Verser l’eau petit à petit jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène.

J’ai mis un peu de purée de pommes sur la pâte, recouvert de pommes et j’ai saupoudré de deux cuillères à café de sucre, d’un peu de cannelle et d’un peu de vanille en poudre. Une trentaine de minutes au four.

Bonne année!

 

Mais… je suis déjà coach!

Par défaut

Quand on est comme moi à un tournant de sa vie professionnelle et qu’on regarde ce qu’on a accompli jusque là pour voir sur quoi on peut s’appuyer pour rebondir, on a parfois des surprises.

J’ai fait mon CV « généraliste » et il en ressort que depuis 2003 j’anime des groupes d’information, de soutien et de partage sur différents sujets. J’ai commencé par des sujets sur la parentalité, en tant qu’animatrice à La Leche League et dans l’association Un bébé au naturel que j’ai co-fondée. Pendant 6 ans j’ai animé des réunions et des ateliers, jusqu’à plusieurs par semaines sur des sujets très variés qui touchent à tous les aspects de la vie de parents: grossesse, allaitement, portage des bébés, couches lavables, hygiène naturelle infantile, communication bienveillante, instruction en famille, simplicité volontaire, alimentation familiale, sommeil de l’enfant, le couple dans la famille, ateliers créatifs parents-enfants, comptines et jeux d’éveil, massages en famille… J’ai également co-fondé en 2006 l’Association Française de Portage des Bébés pour laquelle j’ai fait de la formation professionnelle pendant 3 ans auprès des particuliers mais aussi auprès des élèves auxiliaires de puériculture à l’IFRASS à Toulouse.

Je crois qu’on peut dire que j’étais accompagnante à la parentalité vu tout ce que j’ai fait, coach comme on dit maintenant.

affiche3

Suite à mon déménagement à la campagne, j’ai arrêté les groupes sur la parentalité. Si je me suis surtout consacrée à l’association Les Arts au Soleil, j’ai néanmoins proposé des cercles de femmes depuis 2010. J’ai retrouvé l’affichette de présentation au moment du lancement, avec mes dessins à la main incrustés ^^ Les thèmes abordés étaient aussi variés: sexualité, couple, travail, enfants, maternité, développement personnel,…

IMG_20181019_084449034

Avec mon travail de professeur de danse, cette activité d’animatrice de groupes de paroles a été moins présente, mais j’ai continué à proposer des cercles de femmes et des ateliers sur la féminité.

ateliers_femmes

Et surtout, j’ai continué à proposer un espace-temps bienveillant et soutenant dans mes cours de danse. Nous dansions plus que nous parlions, mais nous parlions aussi et des liens forts se sont tissés. C’était un bon moment de la semaine pour certaines, la bulle d’oxygène même pour d’autres. C’est l’une de mes forces, créer cet espace temps où l’on peut être soi, authentique, où l’on peut avoir confiance et se trouver.

Et des séances de photothérapie et des ateliers bien-être corporel et des soins énergétiques spécifiques aux femmes…

Voilà pour ce qui concerne mon activité d’accompagnante à la parentalité et à la féminité.

 
Cela fait donc 15 ans que je fais ce boulot, en bénévole la plupart du temps. Peut-être qu’il y a là une solide base sur laquelle m’appuyer pour officialiser mon métier de coach (pour employer le mot le plus couramment utilisé aujourd’hui)? Je sais gérer un groupe de paroles, je sais animer des réunions d’information, je sais former les gens, je suis une très bonne (n’ayons pas peur des mots) animatrice et pédagogue. Et je suis également très appréciée pour mes qualités humaines. Alors, y a plus qu’à appliquer tout cela dans un nouveau domaine qui me tient à cœur, comme par exemple le développement personnel, au hasard… Quelque chose mêlant thérapie, art et spiritualité me plairait beaucoup et j’ai déjà quelques outils!

(bon c’est vrai, j’assure aussi un max en tant qu’organisatrice d’évènements genre festival d’une semaine et spectacles :-D)

Alors si vous avez des idées de formation certifiante qui cadrerait un peu tout ça ou carrément, déjà du boulot pour moi, contactez-moi!