Archives de Tag: solstice

Rituel du solstice en solitaire

Par défaut

La maison était silencieuse cette après-midi, deux filles parties, la troisième dans sa chambre, j’avais enfin plusieurs heures de libre devant moi et l’espace et le silence pour me poser et marquer le coup pour ce solstice qui tombe aussi à la nouvelle lune.

Pas besoin de protocole, je sais que c’est le bon moment et je sais que l’instant est sacré.

Peut-être fallait-il que je brûle toutes les offrandes de l’an passé à Beltane, mais j’ai oublié, alors je les ai préparées aujourd’hui. J’ai pris le temps d’allumer un vrai feu dans mon poêle, ce feu du solstice sanctificateur, ce feu qui est l’élément de la saison qui commence, ce feu symbolisant la puissance du masculin sacré.

J’ai aussi préparé les offrandes pour ce rituel et je garde à portée de main mon carnet dédié aux célébrations pour y noter ce que je ressens. Je ne peux pas faire ça en rituel en groupe.

Là je suis à mon rythme, dans mes pensées, dans mon intériorité, et reliée à ce feu magique.

J’y ai mis les plantes suivantes pour manifester ce qui me semble juste en ce moment pour moi, c’est très personnel, ça n’a rien d’officiel comme significations:

  • du laurier pour le courage de continuer ma quête vers mon essence
  • une rose ouverte et un bouton pour mon éclosion et mon épanouissement
  • du chêne pour la force et la sagesse dont j’ai besoin sur mon chemin
  • de la mélisse pour rester sereine et en paix
  • de la vigne pour ne pas oublier de profiter de la vie et de ses plaisirs
  • de la menthe pour la fraicheur et la légèreté qui me font un peu défaut en ce moment (en lien avec la vigne)
  • de l’olivier pour m’émerveiller de la beauté du chemin

J’y ai aussi brûlé le mat de Beltane et sa couronne. Que l’union du masculin et du féminin soit consacrée par le feu et que les fruits de cette union se manifestent pleinement. En tous cas, ça fait deux semaines que je ressens cette union en moi avec une paix et une joie qui me comblent quand je prends le temps de m’y connecter. C’est la première fois que je ressens cela aussi nettement et aussi longtemps.

J’ai médité devant le feu, j’ai regardé ce que j’y avais mis s’y consumer et s’élever. Je sentais tellement l’air vibrer autour de moi. J’étais bien.

J’ai tiré ensuite deux cartes pour savoir ce qui me serait utile en ce moment. Une carte de l’oracle des sorcières, une de l’oracle celtique.

Le miroir me propose d’être à l’écoute de mes perceptions physiques et de mon intuition pour être vigilante face aux illusions et éventuellement mauvaises intentions. La loutre est une gardienne, symbole de protection. Peut-être peut-elle m’y aider. J’ai fait un petit voyage avec elle où je suis allée visiter une grotte sombre et pleine de peurs et où j’ai découvert que je pouvais me protéger en ouvrant mon coeur. Ce qui pourrait paraitre contre-intuitif. Et pourtant, je le savais déjà et l’avais déjà expérimenté. Et la loutre m’a aussi rappelé de ne pas oublier de m’occuper de moi, avant tout, pour être assez ressourcée pour ensuite servir la Vie. Oui, tout ça 🙂

Les cartes, par leur symbolique soit générale soit personnelle, font ressortir des idées, des émotions, des intuitions qui font des ponts dans mes expériences et mettent en lumière des points sensibles. Ça me permet de mieux me connaitre et d’avancer. Outil psychologique qu’il m’est de plus en plus facile d’utiliser. Les visualisations en méditation aussi. J’aime bien quand je vis de tels moments.

Solstice d’hiver 2019

Par défaut

La terre est dépouillée, la vie est au repos, le chaos déploie toute son obscurité jusqu’à la nuit la plus longue de l’année. Au plus profond de la période sombre, nous sommes appelés à revenir à l’intérieur de nous, à approcher notre obscurité même, à revenir également à l’intérieur de nos foyers, à nous arrêter, une pause dans la course de la vie, indispensable pour se ressourcer et reprendre des forces.

Lors de cette nuit la plus longue, nous célèbrerons aussi la lumière, car elle va revenir petit à petit prendre sa place. Pour le moment, elle n’est qu’une petite flamme, mais elle va grandir pendant l’obscurité froide de l’hiver, comme vont germer nos idées, nos projets, nos intentions posées cet automne. Cette lumière qui a toujours continué de briller dans l’obscurité, nous pouvons nous y fier pour nous guider vers le chemin nouveau de la prochaine saison claire.

Cette année, le solstice d’hiver tombe le 22 décembre.

La période de chaos encore en cours m’a apporté pas mal de prises de conscience car j’ai accepté de plonger dans mon obscurité. Je me suis sentie un peu malmenée, avec plus de moments où je me sentais plus mal que d’habitude. Mais c’était mon choix et faire face à tout cela a été et est encore très instructif. Néanmoins, je remercie mes amis et mon ami de leur indulgence.

J’ai officiellement célébré le solstice deux fois et j’en ai encore parlé ce soir lors du cercle de femmes de nouvelle lune qui entrait en résonance.

J’ai posé l’intention de guérison de mes blessures et schémas de fonctionnement désagréables (voire pourris) et celle de développer mon intuition, l’écoute subtile de ce qui vibre autour sans que je ne puisse le voir ou l’entendre physiquement. Je m’engage à travailler dans ce but ce nouveau cycle et sollicite tout le soutien, l’aide et l’accompagnement dont je pourrai bénéficier.

J’ai remercié pour tout le chemin déjà parcouru, notamment avec mes amis de la clairière La Sente de l’Awen. C’est un chemin initiatique formidable. L’un des chemins que j’emprunte, ils sont nombreux et complémentaires.

Que cette fin d’année vous soit douce et propice à trouver votre lumière intérieure.

La force et la grâce du 22 juin 2019

Par défaut

Célébration du solstice d’été aujourd’hui avec mes amis druidisants de la clairière « La sente de l’Awen ».

L’invitation de Mascha: « Nous voici à l’apogée du soleil qui dans sa gloire nous rappelle que tout est possible. S’il est bon de se laisser éblouir un instant, n’oublions pas que cette Lumière qui occupe la totalité porte déjà en elle les prémices du retour de l’Obscurité. Sans perdre de temps, captons ce bref instant de brillance pour panser nos blessures et accueillir la générosité de la nature. »

En charge des dons de la nature pour célébrer cette fête du soleil, j’ai choisi une branche de chêne, le roi des arbres de la saison claire, pour la force et la puissance, et une petite rose pour une touche de grâce.

Une branche de chêne et un bouquet de petites roses

L’occasion pour moi de remercier pour tout ce que j’ai reçu depuis six mois, de ce qui a germé et poussé et que je commence à récolter.

Le chêne est un arbre que j’aime vraiment beaucoup et l’image de l’arbre, enraciné et s’élançant vers le ciel, lien entre la terre et le ciel, vertical, bien sur son axe, est une image forte pour moi. Qui me donne vraiment de la force.

La rose est pour moi la fleur qui symbolise la féminité. J’aime beaucoup son parfum mais surtout sa structure. Comme si les pétales protégeaient un trésor qu’elle ne dévoilerait pas si facilement. Pas comme une orchidée, bien plus directe…

Et j’avais préparé un cake à la courgette et à la menthe pour partager les fruits de la terre qui nous nourrit (encore pour le moment).

Merci pour ce moment hors du temps et de l’espace où je me retrouve et trouve mon chemin.

Solstice d’hiver

Par défaut

Oui, bon, il est passé depuis plus d’un mois et nous l’avons fêté depuis 3 semaines déjà, mais il n’est jamais trop tard!

 » Au cœur de la nuit le Chaos a déposé un joyau.
Un petit trésor blotti entre nos deux mains, une pierre brute qui reflète la Lumière dans toutes les directions.
Dans cette œuvre divino-humaine, commençons par admirer notre nouvelle naissance avant de travailler notre flamme tel des joailliers. »

Mascha, https://jardinpourdemain.wordpress.com/

J’ai appelé de mes vœux que ce que je sens germer en moi et pour moi se répande aussi dans le monde (et on en a bien besoin avec notre actualité chaotique): que la valeur de la vie soit reconnue, que l’amour grandisse et nous porte.

Comme à notre habitude, nous avons bien rigolé entre les moments sérieux de cette célébration très fraîche. Ces moments que je partage depuis 3 ans maintenant avec mes amis sont un vrai chemin initiatique, un chemin vers moi-même, un chemin vers le monde, en plus de m’apporter des amitiés fortes.


Un immense merci!

Joyeux solstice!

Par défaut

Joyeux solstice à tou.te.s!

Pour ma part, j’ai envie de me recentrer dans mon intérieur, d’accompagner le retour de la lumière en cultivant ma lumière intérieure, de rester connectée à mon être profond.

21dec18w_3b21dec18w_4

 

Après la version normale, la version sorcière, de saison puisque nous sommes dans la période sombre.

(ça me fait prendre qqes années, hi hi hi, j’me marre!)

21dec18w_3

 

Lundi soir

Par défaut

Comment ça se fait qu’on soit déjà à la veille de juin???
Heu, j’ai pas vu le temps passer…

Bon, ben faut que je m’active pour les spectacles de fin d’année, le festival dans la foulée et mes projets professionnels pour la prochaine saison…

L’année des 42 ans, faut faire exploser qui on est! Qui suis-je?

Journal photo du 23 décembre 2017

Par défaut

Le solstice d’hiver marque la renaissance du soleil et le retour de la lumière, petit à petit, qui accompagne la nature dans son repos mais aussi dans la germination invisible, souterraine, préalable  à l’éclosion du printemps. 

Ma photo du jour de ce samedi 23 décembre à été prise lors d’un partage avec les amis autour du feu et avec des offrandes de saison pour célébrer le nouveau cycle solaire.

Je trouve toujours la symbolique de ces fêtes païennes tellement parlante quand on vit en lien avec la nature et son cycle saisonnier. 

Journal photo du 21 décembre 2017

Par défaut
Concert avec Kathy Boyé et invités ce soir à Bressols, une chaleureuse façon de passer ce solstice! Très fière d’Amandine qui a chanté un solo avec la chorale, « All of me », et qui a été magnifique. Un grand merci Kathy pour cette belle opportunité pour Amandine.
Na sachant pas qui veut bien que son image soit publiée ou pas, pour le moment, ce sera la scène seule. Avec un bleu de circonstance pour cette entrée dans l’hiver.
21dec17w_journal
Joyeux solstice et un très bel hiver à tous, sombre et froid à souhait pour se reposer et laisser la temps aux choses de se mettre en place avant l’éclosion du printemps.