Archives de Tag: poem

Gris du 4 juin 2019

Par défaut

Un ciel gris comme ma mélancolie,

Le passé me rattrape, le présent me fuit.

Ton regard chiffoné du matin,

La douceur de ta main,

Ton sourire jusqu’au fond des yeux,

Ces instants où c’était merveilleux.

Remontent les souvenirs

Dans ce présent si incertain.

Alors pourvu que demain

Entende à nouveau mon rire.

Car j’aurai à nouveau ouvert mon coeur,

Pour marcher vers demain sans peur.

Guillemette, juin 2019

Pluie nocturne

Par défaut

Adossée sous l’auvent, à l’abri des gouttes,
Bercée par la pluie, j’écoute.

J’écoute la langueur de mon coeur
A entendre tes mots de douceur…
Et mes émotions emmêlées.
J’écoute le frémissement de ma peau
A découvrir, contre toi, le plus beau…
Et mon corps fatigué.

J’écoute, je doute et j’attends,
Bercée par la pluie, que ce soit évident.

Guillemette, avril 2019

Mercredi

Par défaut

Sur Diaspora et Mastodon il y a le #mercredifiction alors je m’y suis mise, en 500 caractères max.

Elle avait un caillou dans la chaussure. Un petit caillou qui la gênait de plus en plus. Elle avait beau enlever et secouer sa ballerine, rien n’y faisait, le caillou était apparemment indélogeable. Ça faisait un bout de temps maintenant qu’elle le supportait. Ce mercredi matin elle pris la plus difficile des décisions. En pleurs, elle quitta ses ballerines et leur rendit leur liberté. Elle allait devoir réinventer sa vie et cela la terrifiait. Se reconnait-on sans caillou?

Puis j’ai fait taxi à Toulouse.

Goûter fruité avant les cours de danse et soirée en famille.

Fatigue, lassitude, ça m’arrive parfois. Avant de dormir, j’ai écrit ça.

Heureusement, demain est un autre jour.

Insomnie créative

Par défaut

Parce que je n’arrivais pas à dormir cette nuit…

Certains diront que c’était la nouvelle lune et donc le bon moment pour faire un vœu.

20sept17

C’était un dialogue intérieur et ça m’a détendue, j’ai très bien dormi après!

C’est reparti pour un cycle…