Archives de Tag: paysbasque

L’eau à la bouche

Par défaut

Quelques photos prises au téléphone pour cette journée montagne et mer, tellement peu, y en a plein dans mon appareil photo, mais faut attendre…

Ascension de la Rhune grâce au train à crémaillère puisque pas de rando pour moi pour le moment.

Un petit tour à Ainhoa, puis en Espagne par deux cols pour ne pas prendre la même route pour rejoindre Saint-Jean-de-Luz.

Baignade dans la baie, l’eau est tellement calme qu’on voit les pieds et qu’on peut faire la planche!

Repartir vers le nord pour le coucher de soleil sur l’océan (pas possible dans la baie de Saint-Jean-de-Luz).

Atterrir à Ilbarritz, MA plage, et être encore une fois subjuguée par la douceur des couleurs.

Bonne rentrée, moi je reviendrai… plus tard…

La plage des corsaires

Par défaut

Les dernières fois où je suis allée au Pays Basque, j’allais à la plage d’Ilbarritz ou d’Hendaye.

Alors que toute mon enfance et adolescence, lors des vacances chez mes grands parents, nous allions à la plage des corsaires, l’une des nombreuses plages de la chambre d’amour à Anglet.

Alors aujourd’hui, j’ai eu envie de retourner à cette plage aux nombreux souvenirs entre cousins et cousines.

Après être passée au moulin de Bassilour à Bidart pour chercher des sablés, cette après-midi et cette soirée furent de bonnes grosses plongées dans les souvenirs.

Je me suis bien baignée, marée montante coefficient 65, c’est tranquille, puis j’ai attendu le coucher de soleil, j’étais venue pour ça.

C’est tellement beau, j’avais le cœur qui débordait d’amour.

Plein d’autres photos dans mon appareil que je sortirai à mon retour.

Hendaye et Saint-Jean de Luz

Par défaut

Deuxième et dernier jour de ce voyage express sur la côté basque…

Nous avons logé à Hendaye, c’est une copine qui a un gîte très sympa, les deux bambous (http://lesdeuxbambous.canalblog.com/) qui peut aussi accueillir des résidences d’artiste.

C’était juste à côté du château d’Abbadia que nous avions prévu de visiter. Ce château est un trésor!!! Construit au 19ème siècle par Antoine d’Abbadie (enfin, il l’a fait construire) dans un style néogothique, il appartient aujourd’hui, ainsi que l’immense parc sur la falaise au-dessus de l’océan, à l’académie des sciences. En effet, Antoine d’Abbadie, était, entre autres, scientifique, et n’ayant pas eu d’enfant, il a légué le domaine à l’académie.

On ne peut prendre que l’extérieur en photo, mais sur le site du château vous verrez que l’intérieur est entièrement peint et recèle de nombreux trésors, citations cachées, animaux, style oriental, africain ou médiéval, c’est une merveille!

Je recommande chaudement la visite de l’intérieur, qui ne peut être que guidée.

27avr18w_127avr18w_227avr18w_527avr18w_6

D’un côté l’océan, de l’autre les montagnes, c’est un emplacement de rêve. Au moins cela a préservé le littoral à cet endroit là.

Nous sommes ensuite remontées sur Saint-Jean de Luz, pour quelques macarons de la maison Adam, les macarons du Pays Basque si particuliers, et pour l’église de Saint-Jean de Luz. Bon, on a aussi trouvé un pirate et des glaces pas du tout du coin. Qu’on a mangé sur le port.

Il n’a pas plu, mais il n’a pas fait beau non plus. Pas de super photos.

 

Et voilà, le voyage touchait à sa fin. Un incontournable passage au moulin de Bassilour à Bidart pour leur gâteau basque (ma référence absolue) et leurs sablés et nous sommes rentrées dans notre campagne toulousaine.

C’était court mais intense alors ça m’a bien changé les idées.