Archives de Tag: mort

Samain et tarte aux pommes

Par défaut

C’était aujourd’hui la date choisie pour fêter Samain dans la clairière de la Sente de l’Awen.

10nov18w_8

Une célébration importante puisqu’elle marque le début de l’année celtique, qui commence par le chaos qui engendrera la vie, la fin et le début du cycle mort/renaissance.

10nov18w_10

J’ai laissé au feu ce dont je voulais clore le cycle, avec cependant beaucoup d’amour dans cette mort souhaitée. J’ai enterré ce que je voulais voir germer et naitre.

Masha donne le ton à chaque fois, vous pouvez lire l’esprit de chaque célébration sur son blog: https://jardinpourdemain.wordpress.com/

Nous avons ensuite partagé un repas, et j’ai apporté une tarte aux pommes. De saison et local puisque j’ai des kilos de pommes bio des Vergers de Trixe, près de Montauban. Avec une pâte vegan et sans gluten qui était plutôt réussie.

10nov18w_5

Pour la pâte:

– 25g de farine de sarrasin
– 90g de farine de riz
– 110g de maïzena
– une pincée de sel
– 35g de sucre complet
Mélanger.
– 85g de margarine végétale (sans lait!)
« Sabler » du bout des doigts.
– environ 5cl d’eau
Verser l’eau petit à petit jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène.

J’ai mis un peu de purée de pommes sur la pâte, recouvert de pommes et j’ai saupoudré de deux cuillères à café de sucre, d’un peu de cannelle et d’un peu de vanille en poudre. Une trentaine de minutes au four.

Bonne année!

 

Publicités

Passage

Par défaut

18nov17w_2

18nov17w_518nov17w_318nov17w_4
Étonnante expérience d’effondrement dans le calme et la paix puis de remontée laborieuse. Le feu était magnifique, mon regard s’y est accroché, la fumée m’a enveloppée encore et encore, ma bougie était une autre ancre.

Bienvenue dans la saison froide et sombre.

« Le Samhain est un temps d’arrêt pour se rappeler le grand passage. A cette période de l’année, les feuilles sont tombées des arbres, la sève des arbres est retournée dans leurs racines, les fleurs ne sont plus. C’est une période de grands vents, de pluie et de temps gris. L’obscurité commence à se faire sentir, le froid, la mort. c’est un temps pour se souvenir de ceux et celles qui sont parti-e-s vers l’autre rive et honorer leur mémoire. un temps, également, pour se souvenir de ce qui a été et de ce qui n’est plus. Un temps pour pleurer, pour rire, pour vraiment laisser nos parties vulnérables cachées exprimer le deuil en profondeur, dans toute leur beauté et leur vérité. Puisque dans chaque mort, il y a un germe de vie, on fête ici la mort et la vie qui dansent cette même danse de transformation et de renaissance. Les femmes savent, avec leurs cycles, que la mort est nécessaire à toute vie. Samhain célèbre la mort et l’obscurité et nous propose de célébrer nos zones inconfortables, nos monstres et nos démons intérieurs. »

Rêv’Elles, agenda lunaire 2017