Archives de Tag: Mathilde

Mathilde chante « libre »

Par défaut

J’ai découvert aujourd’hui sur facebook Mathilde et sa chanson « Libre ».

Je me permets de recopier les mots de Mathilde du 6 juillet 2019 sous sa vidéo.

——————————-

« Je suis libre ».
Des mots si durs à croire dans une civilisation où tout nous porte à nous soumettre et par tous les moyens possibles.

« Je suis libre ».
Des mots qu’on à peine à dire quand tous les jours on est forcé à céder, souvent malgré nous, à des avalanches d’injonctions, quotidiennes, constantes, partout et sur tout : nos opinions, nos émotions, nos corps…

« Je suis libre ».
Un vérité, une quête, un idéal, quand pourtant c’est le premier mot de notre devise gravée sur le fronton des écoles où nous avons toutes et tous grandi, sans pour autant qu’on nous apprenne à l’être, libre.

Cette chanson, née en Novembre dernier, écrite spécialement pour le Colloque « Le Corps Des Femmes : de la norme à la résistance » organisé par la Mission droits des femmes et égalité de genre Strasbourg, je vous en partage aujourd’hui le live, parce que tous les jours je suis forcée de constater le terrible retour de bâton au mouvement #MeToo.
… Je vois des sexistes croire qu’ils n’en sont pas parce que « ça va, on rigole » ou « j’ai été élevé par des femmes donc je ne suis pas macho ».
… Je vois des femmes reproduire le schéma toxique de leur conditionnement sexué sous couvert inconscient d’avoir peur d’être taxée de « haine des hommes » – et donc de subir les foudres de la norme.
… Je vois des hommes qui ne savent toujours pas comment avoir de relations saines avec une femme de par leurs années d’encroûtage patriarcal toxique.
… Je vois des meurtres de femmes parce qu’elles sont des femmes.
… Je vois des pays entiers revenir sur les acquis les plus basiques qui permettent à une femme de dignement disposer de sa personne et de son corps comme n’importe quel être humain.
… Je vois des commentaires sous mes publications, mes vidéos, de mes prestations The Voice à mes interviews les plus engagées, qui me ramènent à la réalité crasse du sexisme en France.
… Et je vois que malgré « Me Too », les choses en France n’ont que très peu bougées. Pire encore, les sexistes et masculinistes de tous bords, médiocres humains désireux d’être les rois du monde, se rebiffent contre cette perte de leurs privilèges toxiques et pathologiques.

Alors oui, Je suis libre.

« Je suis libre. »
Comme une bannière sous laquelle s’unir.

« Je suis libre. »
Comme un hymne pour se le rappeler à soi.

« Je suis libre. »
Comme un outil pour le rappeler aux autres.

« Je suis libre. »
Comme une célébration de cet idéal des lumières.

Libre. Libre ! LIBRE !! Envers et contre tout, comme ce petit village de Gaulois qui résiste encore et toujours à l’envahisseur, et qui donnent du fil à retordre aux légionnaires du pouvoir autour. La potion magique est là : VIVRE LIBRE. Et je ne souhaite que cela, à tous et toutes.

Merci à Vladimir Médail de m’aider à porter ces mots et ce message, merci à Bernadette, Erwan, Nolwenn, Mehdi, et tout le public du Palais des Congrès qui m’a offert, pour ce nouveau bébé chanson, une naissance dans un tonnerre d’applaudissements et d’émotions.
Egalement, une dernière chose pour celleux qui pourrons : ce soir, 17h, à République, se rassemblent des féministes hommes et femmes pour manifester contre l’inaction gouvernementale face aux chiffre terribles des feminicides en France cette année, et toutes les autres années passées.
Soyez là si vous pouvez, surtout pour leur montrer à elles, victimes, qu’elles ne sont pas seules et que des gens pensent à elles et veulent qu’elles s’en sortent.
Elles aussi doivent avoir la chance de redevenir LIBRES.
Aidons les.

Belle écoute, et merci à tous et toutes de votre soutien.
❤,
Mathilde

———————————

Un immense merci pour cette chanson, pour qui vous êtes et pour ce que vous partagez!