Archives de Tag: humeur

Tard le 24 juin 2019

Par défaut

Tellement tard qu’on est déjà le 25, mais tant que je n’ai pas fermé les yeux, on reste le 24, na!

Si tu pouvais être là près de moi,

Ta main posée sur ma hanche,

Si je pouvais m’ouvrir toute à toi,

Couvrir cette page encore blanche

De mes désirs et mes envies,

Me suivrais-tu dans cette folie?

Dans ce tourbillon de vie,

Cette explosion de sensualité, aussi?

Si je pouvais être là près de toi,

Ma main sur ta joue,

Mes lèvres qui t’embrassent mille fois,

Du bonheur ça aurait le goût.

Il pleure dans mon cœur

Par défaut

Ce poème de Paul Verlaine m’est venu spontanément aujourd’hui. Reflet de ce que je ressens.

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un cœur qui s’ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce cœur qui s’écœure.
Quoi ! nulle trahison ?…
Ce deuil est sans raison.

C’est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon cœur a tant de peine !

Paul Verlaine
Romances sans paroles (1874)

Bonjour automnal

Par défaut

Bonjour tout le monde! ☁

Ça faisait longtemps que vous n’aviez pas vu mes pieds en photo! Et ça ne devait pas trop vous manquer.

Ce matin, j’ai fait un petit tour pieds nus dans le jardin en respirant bien, en saluant les arbres et en écoutant les oiseaux, puis j’ai regagné la terrasse où m’attendaient mes nouveaux chaussons pour la saison froide. Et là, ben ça m’a donné envie. Rien de spécialement beau, rien de spécialement intéressant, juste un clin d’œil.

Avant cette photo, j’avais passé un bout de temps à « ne rien faire », seulement « être au monde » et sentir son humeur.

Et vous, avez vous pris le temps de vous arrêter pour admirer les couleurs de l’automne? Pour goûter la pluie? Pour marcher dans la terre boueuse?

Avez-vous senti cet appel vers l’intérieur, le foyer mais aussi son soi interieur? Avez-vous, avez vous pensé à ralentir et préparer votre hibernation?

C’est tout ça que me racontent mes pieds, les chaussons et les feuilles d’automne mouillées de pluie sur ma terrasse.