Archives de Tag: festival

Kathy Boyé et les Soulidarity Gospel Singers

Par défaut

Pour le concert de clôture du festival Danses et Musiques pour Tous à Galembrun (31), nous avions invité Kathy Boyé, chanteuse de blues, et le choeur qu’elle dirige, les Soulidarity Gospel Singers.

Elle était accompagnée de Jimmy G James, ténor, Daniel « TBone Stec » aux claviers et de Fabien « Wrainst » Tournier à la batterie. Et à son habitude, elle a envoyé du lourd. Quelle énergie!

chanteuse, chanteur et choeur en noir et or sur un podium
chanteuse, chanteur et choeur en noir et or sur un podium
chanteuse et choeur en noir et or sur un podium
chanteur et choeur en noir et or sur un podium
chanteur et choeur en noir et or sur un podium
chanteuse et choeur en noir et or sur un podium
batteur en noir et or sur un podium avec casquette et lunettes de soleil
chanteuse et choeur en noir et or sur un podium
choeur en noir et or sur un podium

Et elle a invité Amandine à chanter « I say a little prayer » d’Aretha Franklin, accompagnée par le choeur. Merci de lui avoir offert cette occasion, j’étais bien heureuse de l’entendre!

chanteuse de face, chanteuse de dos et choeur en noir et or sur un podium
chanteuse et choeur en noir et or sur un podium
chanteuse et choeur en noir et or sur un podium
chanteuse de face, chanteuse de dos et choeur en noir et or sur un podium

Encore un concert qui a donné la pêche au public, j’ai même bien dansé et me suis époumonée (heureusement que l’on ne m’entendait pas), pour clôturer en joie cette 10ème édition du festival.

Il parait qu’on recommence l’an prochain 🙂

Publicités

Soirée espagnole du 20 juillet 2019

Par défaut

Bon, nous avons proposé la traditionnelle paëlla, peut-être faudra-t-il que nous nous renouvelions un jour… Plus de 90 personnes ont partagé ce repas sur la place du village juste avant le spectacle de flamenco qui a une fois de plus enflammé Galembrun.

une très grande poêle de paëlla en coin de la photo.

La toute jeune danseuse Marina Pomarès nous a bien fait vibrer, accompagnée de Laura Issanchou (à la danse aussi), de Leny Creff, Mariano Zamora Diaz et Paco Ruiz.

J’ai surtout profité du spectacle et même dansé une sévillanes avec ma maman.

Mais en fin de soirée, alors que tous s’attardaient dans la fraicheur de la nuit et le calme revenu, j’ai fait cette photo de Marina.

Tête de femme de dos, cheveux bruns avec deux fleurs en tissu blanches attachées.

Cazalis le 12 juillet 2019

Par défaut

Un peu plus de vingt-quatre heures de vacances juste avant le festival. Une virée du côté des Landes, sur une proposition de et avec Nico, pour aller écouter Salvador Paterna et Claire Menguy dans leur duo « Media luna & nacimento », guitare flamenca/oud et violoncelle.

Un concert donné dans l’église de Cazalis, sud Gironde, aux portes des Landes, dans le cadre du festival Les Nuits Atypiques.

C’était un magnifique voyage musical que j’ai vécu avec beaucoup d’émotion.

J’ai très envie de découvrir leurs autres formations à l’un comme à l’autre.

Merci Nico pour cette très belle découverte ❤

Préparatifs du 11 juillet 2019

Par défaut

Et oui, c’est tout bientôt le Festival Danses et Musiques Pour Tous! C’est déjà dimanche dans 3 jours en fait! Alors ce matin, c’était montage des tentes sur la place du village.

un tracteur devant des tentes blanches avec des gens partout

Retrouvez le programme du festival en ligne: http://www.festivaldansespourtous.fr/

Préparation photo du 4 juillet 2019

Par défaut

Oups, je triche un peu, hier j’ai complètement oublié la photo du jour. Par contre, j’ai préparé les fichiers à envoyer au labo pour les tirages pour mon expo « Sourires » qui se tiendra à Galembrun (31330) pendant le festival Danses et Musiques Pour Tous du 14 au 21 juillet! Ils y seront tous, en plus ou moins grand format, 58 sourires…

Alors ça sera ma photo du jour, le dossier des 20 sourires sélectionnés pour les tirages grands formats!

galeries de portraits de personnes souriantes en noir et blanc

J’avais débuté l’après-midi un peu morose, et de passer toutes ces photos à la préparation, je me suis mise à sourire peu à peu, pour finir de bien meilleure humeur que je n’avais commencé. Malgré moi. C’est fou cet effet!

Toutes mes photos du jour sur le compte PixelFed dédié.

Sourire 57

Par défaut

Lawa Aboubacar, que la plupart connaissent comme employé municipal plus de polyvalent et comme organisateur du très beau festival Wassa’n Africa qui a lieu le premier week-end de juillet dans le parc de Launac.

portrait d'un homme souriant en gros plan, photo en noir et blanc

Et je reconnais ses qualités et ses compétences d’organisateur et gestionnaire, c’est un énorme boulot au service de la commune et le festival qu’il a créé et gère est vraiment de grande qualité. Mais il y a autre chose que j’aime beaucoup chez Lawa, c’est le danseur et le griot du Niger. Surtout le danseur pour ma part, tellement gracieux et trop rarement en spectacle à mon goût. Restent ses cours de danse africaine et ses stages, notamment au foyer rural de Launac, et peut-être le spectacle de fin d’année?

Merci pour tout ce que tu apportes aux autres!

Retrouvez tous les sourires sur mon site et sur le compte PixelFed dédié:

http://www.guillemettesilvand.fr/index.php/serie-sourires/

https://pix.diaspodon.fr/Sourires

Festiv’halles du 24 mai 2019

Par défaut

Help, la pièce jouée par des ados de 17-18 ans, a encore bouleversé le public ce soir sous la halle de Grenade. Troisième représentation que je voyais, troisième fois que ça me prend le ventre et que j’ai envie de hurler avec eux.

Une jeune femme debout devant un micro, deux jeunes femmes debout tenant une pancarte "Mon corps est à moi" à bout de bras. Photo en noir et blanc.

Et surtout, j’ai envie de vivre pleinement après le dernier texte de Charlotte Delbo, femme de lettres française (1913-1985).

Auschwitz et après, tome 2: Une connaissance inutile de Charlotte Delbo

PRIÈRE AUX VIVANTS
POUR LEUR PARDONNER D’ÊTRE VIVANTS

Vous qui passez
bien habillés de tous vos muscles
un vêtement qui vous va bien
qui vous va mal
qui vous va à peu près
vous qui passez
animés d’une vie tumultueuse aux artères
et bien collée au squelette
d’un pas alerte sportif lourdaud
rieurs renfrognés, vous êtes beaux
si quelconques
si quelconquement tout le monde
tellement beaux d’être quelconques
diversement
avec cette vie qui vous empêche
de sentir votre buste qui suit la jambe
votre main au chapeau
votre main sur le cœur
la rotule qui roule doucement au genou
comment vous pardonner d’être vivants…

Vous qui passez
bien habillés de tous vos muscles
comment vous pardonner
ils sont morts tous

Vous passez et vous buvez aux terrasses
vous êtes heureux elle vous aime
mauvaise humeur souci d’argent
comment comment
vous pardonner d’être vivants
comment comment
vous ferez-vous pardonner
par ceux-là qui sont morts
pour que vous passiez
bien habillés de tous vos muscles
que vous buviez aux terrasses
que vous soyez plus jeunes chaque printemps

Je vous en supplie
faites quelque chose
apprenez un pas
une danse
quelque chose qui vous justifie
qui vous donne le droit
d’être habillés de votre peau de votre poil
apprenez à marcher et à rire
parce que ce serait trop bête
à la fin
que tant soient morts
et que vous viviez
sans rien faire de votre vie.