Archives de Tag: féminité

Lettre d’info et projets de rentrée

Par défaut

Dans cette lettre d’information vous trouverez:

  • l’humeur du mois
  • l’atelier du mois
  • les infos sur mes cours de danse dès septembre
  • la présentation des séances individuelles
  • les projets pour la rentrée
  • mon travail d’artiste
Epis de blé

En ce mois d’août, l’abondance de la nature est à son apogée. Ma haie est couverte de mûres, les pruniers du jardin croulent sous les fruits et dans la campagne alentour, les champs sont moissonnés, les tournesols exposent leur jaune éclatant, la fête de l’ail de Cadours se prépare et les fêtes de village battent leur plein.

C’est le moment de célébrer l’abondance, la prospérité et la fertilité. Une occasion de ne pas oublier que nous devons tout cela à la terre qui nous porte et qu’elle mérite toute notre attention pour la préserver et la protéger.

C’est aussi le moment de remercier pour nos moissons personnelles, ce que nous avons récolté dans nos vies, que cela corresponde à ce que nous avions semé, désiré, ou que cela nous surprenne… et nous enseigne.

Belle moisson à toustes!

PS: je serai en vacances les deux dernières semaines d’août, mais vous pouvez tout de même me contacter pour vos projets à la rentrée.

L’atelier du mois

aquarelle de femme en robe bleue avec des cheveux roux l'entourant complètement

Jeudi 15 août de 19h30 à 22h: cercle de femmes

Sous la pleine lune, un cercle de femmes pour recevoir la bénédiction de la voie du féminin de Miranda Gray, partager une méditation sur l’abondance, puis un moment de discussion informelle et autres petites propositions de ma part.  

  • Galembrun (31330)
  • participation financière libre
  • pour les femmes et jeunes filles déjà réglées

Inscription indispensable par mail ou téléphone.

A la rentrée, reprise de la danse!

portrait de femme dansant les mains devant le visage
Photo Alexia Martin

Reprise de mon cours de danse pour les ados et les adultes, à Cadours le mardi à 19h30 avec l’Association Sports et Loisirs (ASL).

Un cours pour toutes, tous les niveaux, tous les gabarits, dans le respect des corps et des possibilités de chacune. Dans un esprit chaleureux et bienveillant, nous aborderons les danses orientale, indienne, tzigane, teintées d’une influence contemporaine.

Conscience corporelle, créativité, exploration personnelle, techniques et mouvements, danses de groupe… et chorégraphie pour celles qui le souhaitent sur un temps supplémentaire après l’heure de cours.

Venez essayer gratuitement mardi 17 septembre à la salle de danse au dessus du foyer rural de Cadours. Prévoir une tenue souple et confortable, de préférence près du corps, et une bouteille d’eau.

Tarif:

  • adhésion annuelle individuelle: 29€
  • cotisation: 140€ payable en une ou trois fois

ASL Cadours: aslcadours@yahoo.fr

En séance individuelle

gros plan sur des pots à crayon rouges, bleus et verts

En séance individuelle, je propose de vous accueillir avec amour et bienveillance pour un moment bien à vous où nous pourrons parler de vous et de vos besoins et aspirations. Je vous ferai des propositions (art-thérapie, photo-thérapie, harmonisation énergétique, méditation, visualisation…) pour vous permettre de vous recentrer, de vous retrouver, de vous exprimer, afin d’explorer en confiance votre intériorité pour trouver vos réponses.  

Je mettrai mes compétences de maitre reiki, moon mother (niveau 1), artiste pluridisciplinaire et maman investie dans la parentalité positive pour vous accompagner dans votre recherche personnelle.

Tarif de base de 50€ de l’heure. A votre domicile ou au mien.  

Les projets pour la saison 2019-2020

joli carnet avec une plume posée dessus
Je compte bien continuer à proposer des ateliers créatifs mêlant méditation, mouvement, dessin, écriture, collage, un moment pour vous pour vous exprimer en toute confiance.

Je serai présente à la journée « octobre rose » organisée par le centre social de Cologne, avec mon exposition de sourires et un mini-atelier ouvert à tous, le samedi 5 octobre 2019. Plus d’infos ultérieurement.

Sur Grenade, le projet de troupe théâtre et danse pour les 16-20 ans avec l’association La Compagnie des Mots à Coulisses est toujours d’actualité. Retrouvez-nous au forum des assosiations de Grenade le samedi 7 septembre pour en parler avec Sandrine Roullier (théâtre) et moi-même (danse). En attendant, contactez Sandrine pour en savoir plus: 06 23 98 61 09.

Il est possible que je puisse ouvrir un cours de danse à Grenade, ados et adultes, comme celui à Cadours. Pour l’instant, je n’ai pas de salle. Je vous tiendrai au courant dès que j’en saurai plus.

Sensibilisée aux problèmes sur l’image de soi, je réfléchis à proposer un espace-temps pour les personnes en surpoids avec de la danse physiologique pour (re)prendre contact avec bienveillance avec son corps, libérées du jugement et de la pression des regards extérieurs, et des temps de parole et de soutien. Si ce projet vous intéresse, merci de me contacter, que je sache si cela serait utile, souhaité et possible.

Selon les demandes, je reprogrammerai des ateliers photo pour aborder les bases de la photographie. Débutants et faux-débutants. Je suis également disponible pour des séances photo. Contactez-moi!

Je compte proposer une partie de mes services en monnaie libre, une monnaie complètement hors du système monétaire étatique, non adossée à l’euro. Possibilité d’organiser des réunions de découverte et d’information sur la monnaie libre, demandez-moi! Infos sur https://monnaielibreoccitanie.org/

Je souhaite également mettre en place un système de séances ou service divers « suspendus ». Les personnes ayant les moyens pré-paient une séance photo, un atelier créatif, un cercle de femmes, une séance individuelle… et les personnes avec peu de moyens peuvent demander à en bénéficier. Ainsi, ils ne paient pas le service utilisé. Bien sûr, je tiendrai la liste des services « suspendus » à jour.  

Mon travail d’artiste

Desssin de vagues en "mandala" à colorier

Si vous me suivez sur les médias sociaux (mon blog, facebook, pixelfed, mastodon, diaspora…), vous savez que je partage quasi quotidiennement mes photos, dessins, poèmes et réflexions sur la vie et le monde.

Si vous aussi vous aimez profiter de ces partages et souhaitez que je continue à créer, vous pouvez me soutenir financièrement en me faisant un don, par exemple un café par semaine, via la plateforme Liberapay en vous rendant sur mon compte https://liberapay.com/guillemette.silvand/

Bien sûr vous pouvez aussi acquérir l’une de mes photos ou l’un de mes dessins ou demander une séance photo (famille, portrait, boudoir, reportage…).

Voir la boutique sur mon site internet:  www.guillemettesilvand.fr/index.php/boutique/  

Et les bonus gratuits: www.guillemettesilvand.fr/index.php/bonus-gratuits/

Contactez-moi pour passer voir les oeuvres disponibles dès à présent à la vente!

Cette femme « trop »

Par défaut

Elle est là, elle prend beaucoup trop d’espace, avec son rire, ses courbes, son honnêteté et sa sexualité. Sa présence est aussi grande qu’un arbre et aussi large qu’une montagne. Son énergie occupe chaque anfractuosité de la pièce. Elle prend trop de place.

Elle est là. . . cette Femme «Trop». Celle qui aime trop fort, celle qui ressent trop profondément, celle qui demande trop souvent et celle qui désire trop.

Elle est là, elle gêne par ses envies persistantes, elle a trop d’envie. Elle désire beaucoup. Elle veut tout, trop de bonheur, trop de temps seule, trop de plaisir. Elle traversera le soufre, la rivière trouble et le feu de l’enfer pour l’obtenir. Elle risquera tout pour étouffer les angoisses de son cœur et de son corps. Cela la rend dangereuse.

Elle est dangereuse.

Ensuite, cette Femme «Trop» fait trop réfléchir les gens, ressent trop, se pâme trop. À travers sa posture, on découvre sa confiance en soi et sa prose authentique. Elle a un rire franc qui vient du cœur, un appétit insatiable et une propension à la passion ardente. Tous les yeux sont rivés sur elle, pensant qu’elle pète plus haut que son derrière.

Oh, cette Femme «Trop». . . Trop forte, trop vibrante, trop honnête, trop émotive, trop intelligente, trop intense, trop jolie, trop grosse ou trop mince, trop difficile, trop sensible, trop sauvage, trop intimidante, trop réussie, trop joyeuse, trop indigente; trop quoi.

Elle devrait se calmer un peu, baisser le ton quelque peu. Quelqu’un devrait la remettre dans le droit. Quelqu’un devrait lui dire.

Je suis là. . . La Femme «Trop», avec mon cœur trop tendre et mes émotions de trop.
En tant qu’empathique et hédoniste en constante recherche de plaisir, je veux une profusion de justice, de sincérité, d’espace, de facilité, d’intimité, de respect, d’être vue, d’être comprise, de votre attention complète et que toutes vos promesses soient tenues.

J’ai été appelée très exigeante parfois parce que je veux ce que je veux, et aussi, intimidante à cause de la place que j’occupais. J’ai été appelée égoïste parce que je m’aime moi-même. J’ai été appelée une sorcière parce que je sais comment me guérir.

Mais encore et encore. . . Je me relève. Encore et toujours, je veux, je ressens, je demande, je risque et je prends de la place.

C’est nécessaire.

Trop de femmes ont été confrontées à l’extermination depuis des siècles. Nous avons tellement peur d’elles. Nous sommes terrifiées par leur grande présence, par leur manière de commander le respect et de brandir la vérité de leurs sentiments. Nous avons essayé d’étouffer la Femme «Trop» depuis trop longtemps, chez nos sœurs, chez nos compagnes et chez nos filles. Et même maintenant, même aujourd’hui, dans un certain sens, nous continuons à couvrir de honte cette Femme «Trop» pour sa grandeur, son désir et sa nature passionnée.

Et encore… elle relève le défi.

La femme, dans sa pleine puissance, se déplace à travers le monde avec grâce et confiance. Dorénavant, sa sagesse tempère son esprit fougueux. Calmement mais fermement, elle dit la vérité sans aucun doute ni hésitation et la vie qu’elle mène est enfin sa propre création.

Dans mon propre monde et sous mes yeux, je suis témoin de l’ascension et de la remise en valeur de la Femme «Trop». Cette Femme «Trop» est également connue de certains comme la femme sauvage ou le divin féminin. Dans tous les cas, elle est moi, elle est toi et elle adore avoir enfin la place de s’exprimer librement.

Si vous avez déjà été appelée «trop» ou «trop émotive» ou «trop garce» ou encore «trop coincée», vous êtes probablement une vrai Femme «Trop».

Et si vous l’êtes. . . Je vous implore d’embrasser tout ce que vous êtes, toute votre profondeur, toute votre immensité; de ne pas vous retenir et de ne jamais abandonner votre grandeur ou votre éclat brillant.

Oubliez tout ce que vous avez entendu! Votre côté «Trop» est un don. Oh oui, un don qui peut guérir, inciter, libérer et transpercer directement au cœur des choses.

N’ayez pas peur de ce don, et ne laissez personne vous en détourner. Votre coté «Trop» est magique, c’est une médecine. Il peut changer le monde.

Vous ne me croyez pas ? Vérifiez ceci: Toutes vos femmes préférées, celles qui ont faites l’histoire, celles qui ont prêtées leur voix pour le changement et celle qui se sont courageusement autorisées à être exactement qui elles sont. Quelques exemples: Oprah, Ronda Rousey, Beyoncé, Kali, Misty Copeland, Janet Mock, Marie-Madeleine . . . Elles sont toutes des Femmes «Trop» !

Alors je t’en prie Femme «Trop»: Demande, Cherche , Désire, Grandis, Bouge, Ressens, Sois.
Fais des vagues, attise tes flammes et donne-nous des frissons.

Je t’en prie, lève-toi.
Nous avons besoin de toi.

~ Ev’Yan Whitney
(Traduction Barbara Gardénia)

https://evyanwhitney.com/

Ralentir et cultiver sa lumière intérieure

Par défaut

Ma lettre d’info de novembre 2018.

6nov18w_1
C’est avec cette tarte aux pommes faite maison que j’illustre le retour au foyer proposé par cette saison un peu chaotique qu’est l’automne. Avec la baisse de la luminosité et des températures, la nature se met au repos et nous invite à en faire autant. Ralentir, moins sortir, prendre le temps de se (re)poser, voilà mes projets pour passer en douceur cette descente vers l’hiver. Car pour passer en douceur, il faut suivre le mouvement.

De plus, alors que nous perdons chaque jour un peu plus de lumière, cette tarte me fait l’effet d’un soleil qui réchauffe les coeurs (à défaut des pieds) et illumine la table de sa couleur chaleureuse. Accompagnée d’une bougie, me voilà comblée, presque réconfortée. Ah tiens, il se trouve que j’ai aussi envie de porter de l’ambre en ce moment, aux couleurs chaudes du jaune clair au brun foncé en passant par l’orangé.

En cette saison de l’enchanteresse, celle qui prend le chemin vers son obscurité intérieure, celle qui sait, qui expérimente, qui crée mais aussi l’intransigeante qui peut détruire si on l’empêche de suivre le mouvement, je vous souhaite de beaux moments avec vous-même, avec votre sauvage et surtout à votre rythme.

Je vous fais quand même quelques propositions ^^

Retrouvez toutes mes propositions sur la page Agenda de mon site internet.

 

Séance photo famille, portrait,…

pub shooting-2

La saison des séances photo automne lumineux est ouverte!

Pour votre famille, vos enfants, vos parents, votre couple, pour vous-même, n’hésitez pas à me contacter pour une séance photo. En intérieur façon studio ou en extérieur dans l’environnement qui vous correspond.

Contactez-moi pour prendre rendez-vous, exclusivement en journée (semaine ou week-end) car je travaille en lumière naturelle.

En savoir plus sur les séances photo.

 

Atelier « pour grandir » ados et adultes

25aout18w_3

Je vous propose un atelier pour apprivoiser vos états d’âme qui font des hauts et des bas et faire des liens en utilisant les outils d’écoute du corps et du dessin libre et spontané (aucun niveau requis).

Cet atelier est ouvert à tous, hommes et femmes, à partir de l’adolescence.

Samedi 17 novembre de 14h30 à 16h30.

Infos pratiques:
– à Galembrun (31330) au nord-ouest de Toulouse
– participation financière libre mais nécessaire
– inscription indispensable par mail ou téléphone

En savoir plus sur les ateliers de créativité personnelle.

 

Cercle de femmes de pleine lune

21fev16w_19

Pour la pleine lune de novembre, retrouvons-nous pour une soirée de partage avec sans doute une méditation, un rituel, un soin, une danse, des mots et des rires…

Vendredi 23 novembre à 19h30.

Infos pratiques:
– à Galembrun (31330) au nord-ouest de Toulouse
– participation financière libre
– inscription indispensable par mail ou téléphone

En savoir plus sur les cercles de femmes.

 

Expo photo


La série  » Reflets » est encore exposée à Toulouse au café Les Gourmands de St Sernin jusqu’au 29 novembre! Le café salon de thé est ouvert tous les jours de 10h à 19h et le week-end vous pouvez y bruncher de 11h30 à 15h avec vue sur la basilique St Sernin (ok y a des travaux, mais vous ferez abstraction).

La série sera exposée à Launac du lundi 3 au dimanche 23 décembre 2018, au restaurant La Table de Launac, ouvert le midi du dimanche au vendredi. Je vous invite à un vernissage café-thé-croissants le dimanche 9 décembre à 10h30.

En savoir plus sur la série photo Reflets

Au plaisir!

 

Atelier sur les énergies du cycle féminin

Par défaut
Il ne me reste qu’à allumer le feu pour recevoir les femmes qui viendront parler avec moi ce soir des énergies du cycle féminin.
Au programme: méditations, informations théoriques et pratiques, partage et un mini soin avant de partir pour celles qui le souhaiteront.
 
30oct18w_2

Le cycle féminin se décompose en 4 phases, souvent en lien avec la lune, qui traversent 4 archétypes: la jeune fille, la mère, l’enchanteresse, la vieille femme.

Lors de cet atelier, nous verrons comment reconnaitre ces 4 phases ainsi que leurs caractéristiques en terme d’humeur, de dispositions par rapport à l’extérieur et de compétences.

Ainsi, chaque femme pourra repartir avec des outils pour mieux se comprendre et optimiser au mieux toutes les opportunités offertes par la variabilité de son cycle, pour un équilibre plus harmonieux en elle, dans la famille et au travail.

Tarifs : 9€

Inscriptions indispensable par mail ou téléphone:
– contact@guillemettesilvand.fr
– 06.76.74.42.97

Voir aussi http://gsilvand.wixsite.com/aporteedemain

Mais… je suis déjà coach!

Par défaut

Quand on est comme moi à un tournant de sa vie professionnelle et qu’on regarde ce qu’on a accompli jusque là pour voir sur quoi on peut s’appuyer pour rebondir, on a parfois des surprises.

J’ai fait mon CV « généraliste » et il en ressort que depuis 2003 j’anime des groupes d’information, de soutien et de partage sur différents sujets. J’ai commencé par des sujets sur la parentalité, en tant qu’animatrice à La Leche League et dans l’association Un bébé au naturel que j’ai co-fondée. Pendant 6 ans j’ai animé des réunions et des ateliers, jusqu’à plusieurs par semaines sur des sujets très variés qui touchent à tous les aspects de la vie de parents: grossesse, allaitement, portage des bébés, couches lavables, hygiène naturelle infantile, communication bienveillante, instruction en famille, simplicité volontaire, alimentation familiale, sommeil de l’enfant, le couple dans la famille, ateliers créatifs parents-enfants, comptines et jeux d’éveil, massages en famille… J’ai également co-fondé en 2006 l’Association Française de Portage des Bébés pour laquelle j’ai fait de la formation professionnelle pendant 3 ans auprès des particuliers mais aussi auprès des élèves auxiliaires de puériculture à l’IFRASS à Toulouse.

Je crois qu’on peut dire que j’étais accompagnante à la parentalité vu tout ce que j’ai fait, coach comme on dit maintenant.

affiche3

Suite à mon déménagement à la campagne, j’ai arrêté les groupes sur la parentalité. Si je me suis surtout consacrée à l’association Les Arts au Soleil, j’ai néanmoins proposé des cercles de femmes depuis 2010. J’ai retrouvé l’affichette de présentation au moment du lancement, avec mes dessins à la main incrustés ^^ Les thèmes abordés étaient aussi variés: sexualité, couple, travail, enfants, maternité, développement personnel,…

IMG_20181019_084449034

Avec mon travail de professeur de danse, cette activité d’animatrice de groupes de paroles a été moins présente, mais j’ai continué à proposer des cercles de femmes et des ateliers sur la féminité.

ateliers_femmes

Et surtout, j’ai continué à proposer un espace-temps bienveillant et soutenant dans mes cours de danse. Nous dansions plus que nous parlions, mais nous parlions aussi et des liens forts se sont tissés. C’était un bon moment de la semaine pour certaines, la bulle d’oxygène même pour d’autres. C’est l’une de mes forces, créer cet espace temps où l’on peut être soi, authentique, où l’on peut avoir confiance et se trouver.

Et des séances de photothérapie et des ateliers bien-être corporel et des soins énergétiques spécifiques aux femmes…

Voilà pour ce qui concerne mon activité d’accompagnante à la parentalité et à la féminité.

 
Cela fait donc 15 ans que je fais ce boulot, en bénévole la plupart du temps. Peut-être qu’il y a là une solide base sur laquelle m’appuyer pour officialiser mon métier de coach (pour employer le mot le plus couramment utilisé aujourd’hui)? Je sais gérer un groupe de paroles, je sais animer des réunions d’information, je sais former les gens, je suis une très bonne (n’ayons pas peur des mots) animatrice et pédagogue. Et je suis également très appréciée pour mes qualités humaines. Alors, y a plus qu’à appliquer tout cela dans un nouveau domaine qui me tient à cœur, comme par exemple le développement personnel, au hasard… Quelque chose mêlant thérapie, art et spiritualité me plairait beaucoup et j’ai déjà quelques outils!

(bon c’est vrai, j’assure aussi un max en tant qu’organisatrice d’évènements genre festival d’une semaine et spectacles :-D)

Alors si vous avez des idées de formation certifiante qui cadrerait un peu tout ça ou carrément, déjà du boulot pour moi, contactez-moi!

Alternatiba Toulouse 2017

Par défaut

Village des alternatives en tout genre (alimentation, santé, économie, technologie, habitat…), c’était le week-end dernier à Toulouse, entrée libre à la prairie des filtres et il a fait super beau!

alternatiba1

Il y en a un peu partout en France et en Europe, à des dates différentes: https://alternatiba.eu/

J’y suis allée pour voir des copains qui y participaient et pour faire des photos pour le collectif Monnaie Libre Occitanie. C’était vraiment chouette comme rassemblement. Parce que les alternatives étaient très variées et vraiment alternatives, parce qu’on pouvait aussi y danser et écouter de la musique, parce que ça fait du bien de rencontrer autant de gens en un seul endroit qui ont les mêmes préoccupations, parce que j’ai pu mettre un visage et une voix sur des contacts virtuels (quand l’outil réseau social joue son rôle jusque dans la vie physique).

Je n’ai malheureusement pas pu y passer trop longtemps, alors j’ai surtout fait des photos pour le collectif MLO.

 

Et quelques autres en bonus… Dont des photos du collectif Slow Sex Love Live, des alternatives sur son rapport à sa sexualité qui présentait la roue du consentement, avec un clitoris taille réelle en pâte fimo qui venait du stand de Self Help Toulouse, des personnes qui oeuvrent pour plus d’autonomie en matière connaissances et de premiers soins gynécologiques, avec un quizz sur les poils et l’épilation sur un autre collectif… Bon, j’ai pas mal traîné du côté du village alternatives santé…

 

Un énorme travail d’organisation, merci à tous les bénévoles et j’espère retrouver ce genre d’initiatives prochainement!

 

Être une femme sauvage

Par défaut

Bon alors, c’est quoi la femme sauvage qui fait si peur, à tous, aux hommes mais aussi aux femmes? qui en fait rire d’autres: « encore un délire hippie! », « c’est quoi ça, tu fais ta crise de féminisme? »…

Non, ce n’est pas une femme qui met des plumes dans ses cheveux et qui pose dans son jardin avec son chat façon déesse de pacotille. Un peu de dérision, oui, faut pas toujours me prendre au premier degré ;-). Une femme sauvage, ça se ressent et ça se vit.

C’est une femme qui est pleinement elle, une femme qui n’a pas besoin d’un(e) partenaire, même si elle peut en avoir envie, pour se sentir complète, une femme qui est bien en sa propre compagnie, qui s’assume et qui ose surtout vivre toutes ses facettes. Qui ose notamment vivre son énergie de légèreté et de liberté, son énergie de plénitude et d’amour, son énergie de sensualité et de sexualité, son énergie de force, de sagesse. Qui connait et reconnait sa part d’ombre, le monstre, l’animal et qui n’a pas peur de s’allier à lui pour être puissante. Puissante et complète. Mais aussi vulnérable et sensible. Une femme qui accepte son féminin et son masculin.

Combien de femmes freinent leurs désirs, leurs envies, leurs souhaits, brident leurs rêves, leurs aspirations, pour convenir à l’image de la femme qu’on attend qu’elles soient. Combien se cantonnent aux qualités acceptables pour une femme: douce, gentille, réservée, serviable, généreuse… Combien attendent que leurs désirs soient pris en charge et n’osent pas l’action. Un cliché? Mais 68 passé par là? Malheureusement, non, le sexisme décomplexé actuel montre bien que les femmes ne peuvent pas être sauvages sans se faire mal voir ou agresser. Un peu difficile semble-t-il de sortir de la dualité madone/putain. C’est l’enjeu des femmes d’aujourd’hui qui veulent être elles-mêmes en totalité: trouver l’équilibre entre toutes ces facettes et prouver par leur existence assumée qu’il y a un autre chemin que cette dualité.

7juil17w_2Sans vouloir choquer qui que ce soit, je veux pouvoir être une femme d’action comme une femme d’accueil, une meneuse et une battante, comme une timide et pudique, une femme généreuse mais aussi parfois ferme sur ses limites, pleine d’entrain et souriante ou fatiguée et au bord des larmes. Tout cela sans être traitée de folle ou d’hystérique.

Et puis au passage, si les gars pouvaient aussi un peu plus ressentir et exprimer… laisser exprimer eux-aussi leur femme sauvage 🙂 Comment ça, j’en demande un peu trop?

En attendant de trouver l’équilibre, femmes et hommes, sortez respirer et contempler la lune qui prépare sa plénitude pour la nuit de samedi à dimanche, peut-être vous chuchotera-t-elle quelques secrets pour reprendre un peu de votre liberté.

Quoi que l’intérêt en ce moment, serait peut-être plutôt d’apprendre du soleil, rayonnant, brillant, dans sa pleine capacité d’action. Votre choix: le feu destructeur ou le feu élévateur et porteur? Être sauvage n’est pas incompatible avec être gentil(le).

30juil16w_1

Sauvagement,

Guillemette