Archives de Tag: exposition

Journal photo du 9 juillet 2019

Par défaut

Une journée bien remplie…

Réunion ce matin pour préparer octobre rose avec le centre social de Cologne Arcolan. J’y exposerai mes photos de sourires et proposerai un atelier d’art thérapie. Ce devrait être une belle journée, les propositions sont nombreuses et les intervenants forts intéressants. Les dons récoltés serviront à financer les propositions de « soins de support » pour les malades ou les personnes en rémission sur le territoire même. J’aime bien quand l’argent est réinvesti localement. Et le développement des activités en milieu rural, c’est un peu mon dada…

Puis j’ai gardé des enfants, ma filleule et sa soeur, on a dansé, dessiné, fait de la balançoire, nettoyé les chaises du jardin…

Et enfin, j’ai eu une séance photo de grossesse où nous nous sommes bien amusées car nous nous connaissons assez bien et avons toutes les deux assez d’humour pour faire des trucs complètement décalés.

Avec tout ça, j’aurais dû avoir mille occasions de faire une photo du jour! Et bien non. Alors j’ai trainé dehors un peu pour en trouver une. Un peu abstraite, j’y vois un arbre dénudé.

gros plan sur la coupe d'une bûche de bois

C’était bien tout ça.

Publicités

Préparation photo du 4 juillet 2019

Par défaut

Oups, je triche un peu, hier j’ai complètement oublié la photo du jour. Par contre, j’ai préparé les fichiers à envoyer au labo pour les tirages pour mon expo « Sourires » qui se tiendra à Galembrun (31330) pendant le festival Danses et Musiques Pour Tous du 14 au 21 juillet! Ils y seront tous, en plus ou moins grand format, 58 sourires…

Alors ça sera ma photo du jour, le dossier des 20 sourires sélectionnés pour les tirages grands formats!

galeries de portraits de personnes souriantes en noir et blanc

J’avais débuté l’après-midi un peu morose, et de passer toutes ces photos à la préparation, je me suis mise à sourire peu à peu, pour finir de bien meilleure humeur que je n’avais commencé. Malgré moi. C’est fou cet effet!

Toutes mes photos du jour sur le compte PixelFed dédié.

Sourire 58

Par défaut

Anaïs Barrachina, auprès de qui j’ai suivi mes cours de reliure et Manon ses cours d’estampe cette année, une femme sympathique et généreuse, une artiste exploratrice aux multiples facettes et une pédagogue attentionnée, une belle personne à connaitre et reconnaitre.

Un grand merci pour tout ce que tu nous as apporté cette année et pour toutes ces belles choses que tu organises pour notre plus grand plaisir!

portrait en noir et blanc d'une femme souriante

Son atelier où elle organise des expos, des ateliers et d’autres choses: https://museengoguette.wordpress.com/

Son site d’artiste: http://www.anaisbarrachina.com/

Son blog: http://anabarrachina.blogspot.com/

Tous les sourires sont aussi sur mon site et sur le compte PixelFed dédié.

Vernissage au Club Alpin de Toulouse ce mercredi 5 juin

Par défaut

Oh mais oui, c’est déjà aujourd’hui, mercredi 5 juin 2019 à 19h, le vernissage de mon expo photo « Reflets » au Club Alpin de Toulouse!

C’est 3 rue de l’Orient, près de la gare. Venez donc boire un verre avec moi, y a de la place, on pourra même danser ou jouer ou… bref, passer un bon moment!

Au plaisir de vous y voir!

L’exposition sera en place jusqu’à fin juillet en fait.

Installation du 3 juin 2019

Par défaut

Aujourd’hui j’ai décroché à Saint-Clar et accroché à Toulouse au club alpin rue de l’orient.

Le vernissage a lieu mercredi 5 juin, à 19h je crois.

J’ai bien aimé le contraste avec les couleurs vives des portes et des skis.

Apparemment mon expo peut rester deux mois. Je vais donc refaire l’affiche, car je n’avais pas d’autre lieu de prévu cet été, donc c’est parfait 😃

Au plaisir de vous y croiser ou d’avoir vos retours!

Vernissage à Saint-Clar

Par défaut

Demain dimanche 5 mai 2019, vernissage de mon exposition « Reflets » demain à 11h30 à la Médiathèque de Saint-Clar (32).

Venez prendre l’apéro avec moi, me rencontrer, voir l’exposition et pourquoi pas acheter l’une de mes photos ou l’un de mes dessins disponibles ou me passer commande!

Vous pouvez aussi prendre rendez-vous pour passer chez moi voir tout ça!

dessin en noir et blanc d'amoureux enlacés, encadré et posé dans l'herbe
Dessin à l’encre format A3, avec ou sans cadre 40x50cm: 120/160€
photo d'un arbre aux feuilles jaunes encadrée et posée dans l'herbe
Tirage photo sur papier fine art, photo au format 20×30 avec marge blanche, avec ou sans cadre 40x30cm: 100/150€
photo encadrée de feuilles dans un buisson jaune et vert
Tirage photo sur papier fine art, photo au format 20×30 avec marge blanche, avec ou sans cadre 40x30cm: 100/150€
photo d'une jeune femme dans une piscine en noir et blanc encadrée et posée dans l'aerbe
Tirage photo sur papier fine art, photo au format 20×30 avec marge blanche, avec ou sans cadre 40x30cm: 100/150€
dessin d'une tortue bleue avec "stabilité" calligraphié
Dessin original au stylo encre au format A5, avec ou sans cadre 18x24cm: 30/45€
dessin à l'encre noire de vagues abstraites avec la phrase "il n'est jamais trop tard pour être"
Dessin original au stylo encre au format A5, avec ou sans cadre 18x24cm: 30/45€

Les autres dessins et les autres photos en vente sont dans la boutique sur mon site internet: http://www.guillemettesilvand.fr/

Prochainement, un livre d’artiste avec mes poèmes.

Nord et Pas de Calais

Par défaut

Vendredi 22 février, je me suis réveillée en Flandre et dans le brouillard…

Mon hôte m’a gentiment proposé de me conduire à Cassel, un village du Nord cossu et pavé, vieux de deux mille ans environ. Bien qu’il soit en hauteur, le brouillard ne m’a pas permis d’admirer le panorama sur la campagne flamande environnante, mais j’ai pu tester la photo dans le brouillard. Ça a un petit côté mystérieux plutôt sympa aussi.

Je ne suis pas arrivée à faire une photo qui me plaise de la grande place avec l’enfilade de façades toutes différentes. Tant pis. Ambiance.

Nous sommes rentrées à Hazebrouck puis j’ai pris la route pour Bailleul.

Cette fois-ci je tente la photo des façades… Sur la grande place.

Derrière l’église je suis tombée sur la rue des Foulons, une rue qui a été complètement dévastée pendant la première guerre mondiale, comme beaucoup de villes ou villages par ici. En voyant les photos sur le panneau touristique, je me suis demandé comment les gens avaient fait pour survivre et recommencer à vivre.

J’ai ensuite repris la route pour Béthune. je voulais y refaire un tour en ville et me poser un peu au Nautilus (avec boisson chaude et wifi) avant le vernissage. Cette fois-ci, j’ai été plus inspirée, la lumière était moins franche aussi, comme un arrière-goût du brouillard matinal. Loïc du Nautilus m’a dit que la ville s’était réveillée complètement dans le brouillard, j’aurais bien aimé voir ça. Je ne crois pas avoir jamais été en ville dans le brouillard.

D’abord j’ai trouvé ce mur rose et j’ai eu envie de faire des portraits avec ce mur en fond, étant seule, j’ai fait des selfies, mais avec mon téléphone, ça n’a pas rendu la couleur. Donc, la prochaine fois, il me faut un modèle!!!

A nouveau sur la grande place, cette fois j’ai gardé quelques photos de mes essais… pas évident avec l’ombre et la lumière, ben oui, il faisait encore beau, pffff… ^^

Je me suis autorisé une pause au soleil en terrasse.

J’ai exploré ensuite les rues du côté Est de la place (si je ne me trompe pas) et j’y ai trouvé des détails, des vieilles rues pavées et une belle lumière.

Le Nautilus est dans la rue Frédéric Boutleux… Je m’y suis installée avec une tisane et j’ai pris quelques photos du lieu et de Loïc, l’un des deux patrons (c’est ça le mot pour désigner ceux qui tiennent le bar?).

Oui, évidemment, il y aura un sourire pour la série des sourires en noir et blanc avec Loïc…

Le vernissage s’est bien passé, j’y ai retrouvé une covoitureuse prise la veille sur Paris-Béthune, la personne qui m’avait donné le contact du bar et que je ne connaissais qu’en virtuel jusque là et il y a eu aussi un visiteur qui m’a posé pas mal de questions et m’a suggéré de laisser à disposition des visiteurs une « feuille de visite » expliquant les conditions de prise de vue pour chaque photo. Il m’a dit que tout ce que je leur disait en répondant aux questions serait intéressant pour quand je ne serais pas là pour l’expliquer. Je vais donc y réfléchir. Pour celleux qui aiment savoir où, pourquoi et comment.

Retour sur la région parisienne dans la nuit pour rentrer sur Toulouse le lendemain. J’accuse un peu le coup côté fatigue de tant de route, plus de 2000km, en 5 jours. Mais c’était chouette! Merci pour l’occasion, les belles rencontres, la découverte!