Archives de Tag: douceur

Parfaitement imparfaite

Par défaut

Peau du décolleté déjà ridée par l’exposition au soleil pourtant normale (je ne vais jamais exprès au soleil), seins qui tombent, gros ventre tout blanc, bronzage complètement hétérogène.

Et pourtant, j’aime cette photo, je m’aime sur cette photo et je me sentais plutôt à l’aise au moment où je l’ai prise, prête à me regarder en face, quasiment sereine… et une petite flamme de défi au fond de moi.

« Oh, un bouddha »… et bien oui, ça fait beaucoup de peau, beaucoup de rondeurs, beaucoup de plis.

La vie m’a menée à ce point où il m’est impossible de perdre du poids. Mais je peux être aussi douce et indulgente avec moi-même que je le suis avec les autres. Et je peux accepter de laisser passer ma lumière et de la partager avec toute personne pour qui le nombre de kilos n’a aucune importance.

Mauvaise passe

Par défaut

Hum, réveillée ce matin sur un mauvais rêve où rien de rien n’allait, un peu une constatation de tous les plans de ma vie qui me posent souci, peut-être pour révéler toutes mes peurs, peut-être une réalité qui provoque en moi un assez désagréable désarroi.

Si cette période de l’année représente l’abondance et les récoltes, le fait de récolter de la douleur (aponévrosite des deux pieds confirmée), des émotions négatives et un manque de visibilité et de projet me laisse perplexe.

Respirer un bon coup, faire une infusion de lavande et verveine, chercher de la douceur comme un baume au coeur.

15aout18w_2

 

Café gourmand du 14 avril 2018

Par défaut

Pour cette après-midi « maman taxi » qui inaugure mes vacances, je me suis posée au restaurant salon de thé bio « Le bonheur est dans le pot » place Saint-Pierre, qui a toujours de délicieuses pâtisseries. Ils vendent les légumes cuisinés « Jeff et Karine » (qui s’appelaient avant « Le bonheur est dans le pot »… tout s’explique), les plats du restaurant se vendent au kilo, on compose son assiette au « buffet » et on pèse. Et l’équipe est adorable.

J’ai pris la demie-part du cheesecake coco qui restait (un incontournable chez eux à mon avis) et un carré caramel (biscuit sablé, caramel au beurre salé et chocolat, argh). D’habitude je teste l’un de leurs 3648 thés, mais aujourd’hui j’ai pris un café et il était très bon, c’est rare que je dise ça. J’assume complètement mon côté bobo sur ce coup là. Mon petit luxe de début de vacances.

14avr18w_journal

Il y a des fauteuils devant la baie vitrée qui donne sur le pont St Pierre et j’ai pu regarder passer les gens et aussi observer que les arbres sont commencé à verdir. Encore timidement, mais le printemps est bien là.

Un petit mais chouette moment.