Archives de Tag: calendula

Encore du vert, du végétal, du printemps!

Par défaut

Je n’ai jamais autant vu le printemps que cette année. Pas autant, pas avec tant d’attention et d’émerveillement. Les cerises sont déjà oranges sur notre cerisier précoce, peut-être bien que cette année je ne les raterai pas!

Quelques essais de nature ici et là, sauvage ou plus domestique. Si certaines photos vous intéressent pour un fond d’écran, demandez moi la haute définition!

J’adore comment les herbes sont hautes! Cette puissance sauvage nourrit la mienne!

Les arbres ont maintenant quasiment tous leurs feuilles maintenant, et les figuiers du voisins ont déjà leurs premières figues! Pas encore mûres mais bien formées.

Je terminerai avec le banc de la maison voisine qui a vue sur les côteaux de l’Est, maison actuellement non visitée pour cause de confinement, les calendulas passent à travers les lattes et poussent sur le banc, moi ça m’attendrit.

Des petits soleils! J’ai récupéré des graines sur les fleurs passées pour les semer dans mon jardin…

Une équinoxe particulière

Par défaut

Dans les senteurs des fleurs nouvelles,

Dans les couleurs qui parent les arbres,

Dans le jour chaque jour un peu plus long,

Dans la légèreté et la liberté,

Je danse, je chante et je célèbre

L’énergie éclatante du renouveau,

Je désire, j’arrose et j’encourage

L’épanouissement des intentions qui ont germé.

Pas de célébration collective de l’équinoxe cette année… Appel en visio-conf entre membres de la clairière La Sente de l’Awen pour discuter du sacré dans le quotidien, puis rituel chacun de son côté.

Oui, avant les célébrations nous avons toujours un moment de discussion sur différents sujets liés à notre spiritualité, j’aime bien ces échanges-partages-débats.

Pour mon rituel, j’ai hésité sur où me mettre dans le jardin, oui, j’ai le luxe d’avoir le choix. Je n’ai plus la même relation avec le chêne qu’avant. C’est bizarre mais j’ai l’impression que je l’embête avec mes histoires. Alors je suis restée près du micocoulier devant ma terrasse.

Il n’est pas aussi vieux et n’a pas la même force, mais on est un peu pareils et on s’encourage, on se soutient. Et il y a une très belle vue depuis là.

La chouette est l’animal qui veille sur notre clairière, le lierre est notre plante symbolique. J’avais des graines de calendula pour poser mes intentions personnelles, des petits soleils en devenir, une plume représentant selon moi la liberté pour notre intention collective en lien avec l’actualité et en dons de la terre, une mini branche de prunier en fleurs, une tisane apaisante et une orange pour l’énergie et la couleurs chaude, bien que ça ne soit pas local, du pagus. Mais c’est une équinoxe particulière.

J’ai donc fait mon rituel au pied du micocoulier avec une magnifique vue sur le jardin dans la lumière du soleil couchant mais triomphant.

Merci Terre Mère de nous porter, de nous supporter, de nous nourrir, de faire renaître la Vie une fois de plus.

Merci Père Soleil de nous protéger, de nous apporter ta chaleur et ta lumière.

Gratitude.

1mn de mon jardin en vidéo, c’est bien bien bien le printemps, avec le chant des oiseaux, les arbres fruitiers en fleurs et les tondeuses ou autres engins en fond…

Bon passage à la saison claire!