Archives de Tag: arbre

Pays Basque jour 2

Par défaut

Je n’ai pas réussi à me lever tôt ni à arriver à la Rhune avant que le soleil n’écrase tout. Tant pis. Et je prendrai des couleurs…

Toujours pas de rando pour moi, comme déjà dit dans mon article précédent sur cette journée, alors ce sera la folie du jour, prendre le petit train à crémaillère de 1924, d’origine!

Vue sur la baie de St Jean de Luz (photo 2) et plus haut sur la côte on aperçoit les plages de la chambre d’amour, Anglet (photo 3).

Là ce n’est que le côté français.

2sept18w_12sept18w_22sept18w_32sept18w_4

 

En haut, le panorama est magnifique, même si ce n’est pas de la haute montagne.

J’aime bien voir les silhouettes minuscules des humains face à la montagne. Il y a plein de piles de pierres, certains ont dû bien s’amuser, mais c’est même un peu trop, je ne savais plus où mettre les pieds! Vue du côté espagnol, parce que d’un côté c’est la France, de l’autre c’est l’Espagne. Et les ventas et le relais télé perchés au sommet…

2sept18w_52sept18w_62sept18w_72sept18w_8

 

Courte promenade, je prends le dernier train de retour du midi, je ne préfère pas cramer au soleil de la mi-journée ni dépenser encore plus de sous dans les restaurants.

Le petit train à crémaillère, d’époque, roule parfois à flan de ravin ou sur des pentes raides. Les paysages sont parfois mignons et parfois saisissants.

Cherchez la lune sur l’une des photos, c’était chouette d’avoir sa compagnie du début à la fin de la promenade.

2sept18w_92sept18w_102sept18w_112sept18w_12

 

Pour repartir de la Rhune et rejoindre Saint-Jean de Luz, j’évite de reprendre la route de l’aller, je décide de faire une boucle par l’Espagne en passant deux cols et la ville de Vera.

Dimanche 14-15h, la ville est déserte. L’architecture basque de ce côté de la frontière est plus… gothique, sombre. Je ne m’attarde pas, mais en cherchant mon chemin je suis quand même tombée sur ces fresques murales.

Je ne comprends pas, ça semble parler de femmes, mais j’aime bien les dessins. Et l’incontournable et pourtant pas du tout indispensable photo de pieds. Désolée 😉

2sept18w_132sept18w_142sept18w_15

 

Je m’arrête au col d’Ibardin, encore en Espagne mais juste à la frontière.

Une madeleine de Proust, car on venait ici avec mes grands parents faire des courses de produits espagnols. C’est moche tous ces magasins, mais la vue est jolie. Comme tous les Français, je fais mon plein d’essence, moins taxée. Et une pause gourmande en terrasse avec vue sur la côte française et sur la Rhune. Pas de gâteau basque, mais j’ai trouvé une alternative.

2sept18w_162sept18w_172sept18w_18

 

Dans la descente du col, dans une boucle, un parking au bord d’un ruisseau, un portillon pour aller dans la forêt, un joli coin pourtant au bord de la route.

2sept18w_192sept18w_20

Et j’arrive enfin à Saint-Jean de Luz. L’océan est si paisible dans la baie.

La plage n’est pas paisible, elle… 19h, veille de rentrée et tout le monde est encore dehors!

Découverte: debout sur une grand planche, tu rames pour avancer et te promener… je n’ai pas essayé, je fais la planche toute seule, il n’y a aucune vague, c’est parfait!

2sept18w_212sept18w_22

 

Je finis la journée sur la plage d’Ilbarritz, ma préférée avec les rochers de chaque côté. A marée basse on y trouve des petites piscines, avec les enfants c’est vraiment chouette. J’arrive juste juste pour le coucher du soleil. Les mêmes photos que la veille… Je m’attarde plus sur les rochers au sud et les teintes roses qui enveloppes les montagnes de brume au loin.

2sept18w_232sept18w_24

Cette douceur me touche au cœur. Je me rends compte que c’est la première fois que je viens seule au Pays Basque. Jusque là je venais en famille, avec des amis ou avec mon amoureux. Mais ce soir, je n’ai personne avec qui partager et cela me rend un peu triste. Les chamboulements de ma vie en ce moment me rendent peut-être aussi plus sensible.

La journée a été bien remplie, j’ai beaucoup conduit, à défaut de beaucoup marcher, il est temps de rentrer. L’amie qui m’héberge est encore levée et nous discutons un peu autour d’une tisane, elle me propose d’aller visiter avec elle Labastide Clairence le lendemain. Le programme se prépare, ce sera ma dernière halte avant le retour.

Troisième et dernier jour à suivre…

 

Publicités

Changer d’ambiance

Par défaut

J’adore l’endroit où je vis. Je suis vraiment vraiment ravie.

Mais n’ayant pu me promener de tout l’été à cause d’une aponévrosite sous les deux pieds, là, le changement est bienvenu.

C’était juste 20mn dans la forêt de Bouconne, mais ça m’a fait du bien.

J’ai envie de partir voir l’océan maintenant. M’asseoir sur le sable et regarder le soleil se coucher (ça ne fait pas mal aux pieds de s’asseoir).

Week-end artistique

Par défaut

Je mélange tout dans cet article, les photos de pieds du samedi et les photos des évènements qui ont eu lieu.

Samedi matin, c’était le dernier atelier histoire de l’art proposé par l’association Les Arts au Soleil et animé par les Designers en Herbe. L’artiste du mois était Heater Hansen, travail au fusain et à la craie sur très grand format. Miss n°3 s’en est donné à coeur joie!

16juin18w_1

Puis nous avons eu la même miss et moi répétition et spectacle de fin d’année de l’ASL Cadours, pendant que miss n°1 se produisait au concert de fin d’année de l’école de musiques actuelles de Grenade. Je n’ai donc pas pu aller l’écouter, mais on m’a dit qu’elle avait vraiment assuré et que certains en avaient eu la chair de poule. Il me tarde les vidéos… Miss n°3 qui dansait à Cadours a assuré aussi, comme une pro, pour ses 6 passages et changements de costumes! J’ai aussi reçu des compliments pour mon travail, ça fait toujours du bien d’être reconnue compétente!

Après cette journée de préparatifs, répétition et spectacle où j’ai été tout le temps debout, mes pieds étaient plutôt douloureux et quand j’ai pu atteindre mon lit ce fut un véritable bonheur.

Dimanche matin, j’ai fait cette photo de mon premier bouquet de prof de danse de la fin de saison 🙂

17juin18w_1

Puis préparatifs pour le spectacle de fin d’année de classique de miss n°3 avec l’association Art et Mouvement. Elle ne passait qu’une fois par spectacle cette fois, mais il y avait deux représentation dans l’après-midi et début de soirée. Encore une longue journée pour elle.

Pendant sa première repésentation, miss n°1 chantait son dernier morceau au concert de fin d’année de l’école de musiques actuelles de Grenade. Cette fois ci je suis allée l’écouter. J’adore toujours autant sa voix. FAN! En plus elle est à l’aise sur scène, c’est très agréable!

17juin18w_2

17juin18w_3

J’ai ensuite filé voir le spectacle de miss n°3 où elle passait en classique. Je ne mettrai pas de photos ici parce que d’autres enfants apparaissent dessus. Mais elle avait bien la classe!

Fin de week-end de folie au calme, repos bien mérité pour tout le monde. Surtout pour miss n°1 qui passe l’écrit de son bac de français cette après-midi même, là maintenant…

J’ai terminé par un tour à la mare.

17juin18w_10b

Et donc là nous attendons la fin de l’écrit de français et les impressions de la miss…

Journal photo du 11 janvier 2018

Par défaut

Une journée spéciale encore pour ce mois de janvier décidément riche en émotions.

Contraste avec la semaine dernière, aujourd’hui je célèbre une naissance. Pour illustrer ce joli jour de janvier, le chêne de mon jardin en symbole de l’arbre de vie. Et j’y vois aussi un beau placenta. 

Bienvenue sur terre et beaucoup de bonheur en famille mes amis. 💟

#photo #arbre #couleurs #vie #tree #life #colors #maphoto #mywork

Journal photo du 9 décembre 2017

Par défaut

Nous avons adopté Justine hier en rentrant de Toulouse. Un beau spécimen d’arbre de Noël qui, apparemment, s’avère être genré femelle. 😁

Nous l’avons gardée au frais hors de la maison aujourd’hui pour laisser l’espace libre au marché de Noël privé, et ce soir, nous lui avons fait une place dans notre foyer. 

Justine a été parée d’habits de fête et de lumière et embaume la pièce. 

Ce n’est pas bien de couper les arbres, j’ai craqué, mais c’est quand même bien beau!