Archives de Catégorie: Uncategorized

Un coup de massue de plus

Par défaut

Aujourd’hui j’ai reçu un coup de massue un peu plus fort que les autres. Un de plus.

Je ne me suis pas exprimée récemment sur les actions du gouvernement. Cela fait quelques années que je vois bien que tout est de plus en plus contrôlé et verrouillé et que je résiste à ma manière en évitant les plus possible le « c’est comme ça, on n’y peut rien » et en choisissant encore et toujours la liberté. C’est de plus en plus difficile. L’étau se resserre autour des personnes qui ne suivent pas les clous du métro – boulot « rentable et productif » – dodo au service du PIB. Chasse aux « parasites » (réforme chômage, changement de rôle de pôle emploi), chasse aux modes de vie alternatifs (restrictions sur l’habitat léger et aménagement des camping-cars), réduction des moyens pour les services publics, répression des gilets jaunes, gestion de la situation covid qui laisse pas mal de monde en galère, surtout les plus précaires…

J’essaie plutot de continuer à tenir la barre pour aller vers le monde que je veux. D’incarner ce que je veux voir réaliser.

Aujourd’hui, j’ai appris que Macron voulait interdire l’instruction en famille dès la rentrée 2021! Je ne sais même pas comment c’est possible en si peu de temps de modifier autant une loi qui donne un droit? Encore un décret qui contourne le parlement?

Mes filles ne sont jamais allées à l’école, elles ont pourtant appris avec curiosité, ont multiplié les activités et découvertes, ont quand même passé et eu leur brevet et bac, et participent à la société en y apportant leur originalité et en partageant leur art qui touche les gens.

Cette liberté est donc vouée à disparaître.

Évidemment elle me touche personnellement, mais au-delà de ça, il s’agit bien de se débarrasser des personnes un peu trop libres, un peu trop égalitaires, un peu trop solidaires, un peu trop hors système, pas assez contrôlables ni formatables… et de les forcer à rentrer dans les clous d’une seule vision de la société pour le bien de la croissance économique, pour le malheur de l’humanité et quelques autres espèces vivantes au passage…

Comment puis-je regarder mes enfants en face? Comment puis-je me regarder en face? Comment se sortir de ce mauvais scenario? Comment faites-vous? Que faites-vous?

Ateliers Parole et Créativité pour les ados

Par défaut

Cet été ma fille de 14 ans a participé à un atelier pour les jeunes filles sur le thème du cycle féminin. Elle et ses amies ont posé tout un tas de questions sur les menstruations qu’elles l’avaient pas osé poser avant, ou pas pensé à poser avant, et elles ont passé un bon moment accompagnées par une intervenante bienveillante. Je sais que d’autres sujets intéressent ma fille et sans doute d’autres jeunes filles. Comme je propose des cercles de femmes depuis plusieurs années, je sais aussi combien ces espaces-temps non-mixtes sur des sujets intimes sont source de croissance personnelle, permettent de (re)trouver son pouvoir personnel, sa force intérieure.

Cela m’a donné envie de proposer des ateliers pour les jeunes filles, où il serait question d’aborder les sujets de la vie qui les préoccupent (et je n’ai pas de tabous, nous pourrons être amenées à parler de tout), tout en posant les bases de l’écoute bienveillante, de la présence à l’autre et à soi, à ses ressentis, à ses émotions, et en proposant des outils pour exprimer tout cela par la création.

Avec mon travail de photographe, il est possible aussi que nous allions explorer le chemin de l’image de soi et de l’amour de soi.

J’ai mis quelques infos sur mon site avec les prochaines dates, une fois par mois pour le moment, mais la fréquence peut passer à deux fois par mois si c’est le souhait des participantes. Je constituerai un ou deux groupes en fonction des âges.

https://www.guillemettesilvand.fr/index.php/ateliers-parole-et-creativite-ados/

Premières dates: mercredis 14 octobre, 11 novembre et 9 décembre 2020.

Merci de relayer l’info si vous la jugez intéressante et utile.

Orb et Espinouse

Par défaut

Depuis quelques jours en vacances dans le parc naturel régional du Haut Languedoc. Une magnifique région dont je ne soupçonnais pas l’existence. Je n’étais jamais passée par ici.

Je flâne, je dors, je lis, j’écoute des conférences, je cherche les prises pour recharger mon téléphone, pas pris l’électricité sur l’emplacement.

Au bout du camping passe l’Orb. J’ai trouvé un accès moins fréquenté. Nager à contrecourant, se laisser flotter la tête dans les arbres, écouter la vie, admirer les courageux qui sautent du rocher à 5m, s’émerveiller de la simplicité du bonheur.

Puis j’ai quitté le camping, tout de même. En sortant, un joli pont suspendu au-dessus de l’Orb.

J’ai fait un petit tour dans les Monts d’Espinouse. Montagne, éoliennes, randonnée du village de Douch au belvédère sur le Caroux, col de l’Ourtifas aux paysages variés. Montée dans la forêt de hêtres, plateau recouvert de lande de genêts, bruyères, sapins et gros rochers. Une palette ocre, mauve, violette et verte magnifique.

Et au bout, la vue jusqu’à la mer, en théorie…

Je n’ai envie que de nature. Pas de village, pas de route des vins.

Et je suis bien servie. Gratitude.

Né pour aimer

Par défaut

Du brouillard plein la tête,
Recroquevillé, les larmes aux yeux,
Le coeur en vrac,
Énergie nulle.

La petite flamme au creux de ton ventre
Vacille un peu, brille à nouveau,
De rage et de colère peut-être,
Un goût amer.

Debout malgré tout,
Hurlant au ciel, frappant le sol,
Te souviens tu de la puissance,
De la beauté de l’homme que tu es?

Enfant des étoiles, gardien de la terre,
Né pour aimer.

———

Guillemette, le 21 août 2020

Voyager pendant l’amour

Par défaut

Titre bizarre…? Voici un sujet que je n’ai jamais encore abordé avec mes amies lors de nos discussions sur la sexualité et sur lequel je n’ai rien lu encore. Alors je partage mon expérience et peut-être que d’autres personnes témoigneront en ce sens.

Il m’arrive, pendant les relations sexuelles, lorsque je suis vraiment en confiance totale avec mon partenaire, que j’ai le coeur grand ouvert et que je peux alors m’abandonner complètement, quand il y a une grande intimité et complicité donc, de « voyager ». J’ai des images de paysages dessinés qui se succèdent dans ma tête si je ferme les yeux, beaucoup de nature, des fleurs et des feuilles surtout, comme des « tableaux » ou des « ambiances visuelles » enveloppantes et chaleureuses. Parfois j’ai aussi vu des oiseaux, mais c’est plus rare. C’est très riche et les sensations sont fortes mais en ouvrant les yeux ou en reportant mon attention sur mon partenaire, cela disparaît aussitôt. C’est très agréable de voyager ainsi. Cela apporte une dimension supplémentaire très douce à la limite de la méditation ou du rêve. Dans cette grande détente, je vis les moments les plus intenses.

Une artiste dessine des univers qui peuvent se rapprocher un peu de ce que je vis. Alphachanneling: https://alphachanneling.com/https://alphachanneling.com/. Je mets ici deux de ses dessins partagés sur instagram. Le premier est tellement semblable à ce que je vis.

Y a-t-il une explication à ces « voyages »? Y a-t-il d’autres personnes qui en vivent et combien?

Encore plus bizarre, dans certains moments très en lien avec mon partenaire, il m’arrive aussi de changer d’univers, comme si nous étions téléportés dans un autre espace-temps. Oui, c’est vraiment bizarre. Mais c’est aussi une bonne expérience, étonnante, mais signe d’une forte connexion, paradoxalement puisque je quitte un peu la réalité matérielle dans ces moments là, comme si elle n’était plus « stable » et que seul le lien entre nous, impalpable mais bien réel, importait.

Curieuse d’avoir d’autres témoignages. Je ne m’inquiète pas pour ma santé mentale, je sais que j’ai beaucoup de facilités pour la visualisation, mais si en méditation guidée c’est courant, pendant l’amour, je ne sais pas…

Expo privée en plein air

Par défaut

Une amie de la famille de longue date voulait voir mes photos de l’exposition « reflets » pour en acquérir une.

J’ai donc sorti l’expo dans le jardin et les quelques amis présents ont pu visiter en plein air.

Ça m’a fait plaisir de ressortir cette exposition. Je ne l’ai pas ressortie depuis novembre 2019. A ce moment là, j’en ai eu marre de payer pour être exposée, de payer pour faire mon travail. C’est un peu le monde à l’envers pour les petits artistes…

Ça m’a touchée de la voir ainsi dans le jardin familial, je me sens un peu triste. Parce que j’aime énormément ces photos, parce que le papier est magnifique et que c’est bien plus intéressant à voir dans la matière que sur internet, parce que l’expo entière avec les textes et la scénographie qui exprime tout ce que je veux dire n’a été exposée qu’une fois depuis 2018, parce que je ne me donne pas les moyens d’aller plus loin, parce que je ne sais même pas si je suis légitime à vouloir aller plus loin…

Bracelet brésilien de luxe

Par défaut

Plein de « premières » sur ce bracelet… Association des motifs liseré et chevrons, augmentations et diminutions, liseré à deux fils au lieu d’un, fil mouliné spécial légèrement brillant… Et bien, je trouve qu’il a la classe ce bracelet!

(coût estimé à plus de 200€ vu le nombre d’heures dessus 😆)

Très contente qu’il ait rejoint le poignet de mon super beau-frère.

A adopter

Par défaut

Quatre bracelets adultes et un bracelet enfant à adopter!

En haut à gauche: le dernier né, vert et marron, fin, motif liseré.

En haut à droite: bleu et blanc, largeur classique, motif diamant.

En bas à gauche: bleu et lilas, largeur classique, motif coeur.

En bas à droite: blanc, vert et rose, fin, motif alternance de chevrons et croisillons.

Et le bracelet enfant, pour un tour de poignet de 11,5 à 13cm.

Contactez-moi!

Vraiment en vacances

Par défaut

Ah… quand je peux passer autant d’heures à faire des noeuds pour confectionner des bracelets brésiliens, c’est que je suis vraiment en vacances!

J’ai commencé par ce modèle que j’aime beaucoup car il est moderne et sobre. Uni au milieu et liseré contrasté de chaque côté.

J’avais fait deux bracelets sur ce modèle il y a quelques années, en marron chocolat et bleu, ils ont été adoptés tous les deux par des hommes.

Puis mon beau-frère m’a demandé si je pouvais faire beaucoup plus large. Alors j’ai voulu tester. Là où habituellement on a entre 8 et 12 brins, j’en ai mis 24. Intéressant, délicat et long au début. Ça fait plus manchette, alors j’ai cousu un.bouton pour pouvoir le mettre et l’enlever facilement. Test adopté par ma soeur qui repartira avec au moins deux bracelets confectionnés par mes soins 😊

Le bracelet à liseré du haut m’a pris 1h15. Au tarif horaire d’un indépendant ça reviendrait à 65€. Évidemment invendable à ce prix là. Mais ça fait réfléchir sur le prix qu’on accepte de payer aux artisans pour leurs créations…

La manchette m’a demandé plusieurs heures de boulot. Dans les 4-5 h. Imaginez son prix 😁

Peut-être que ça s’appelle un bracelet d’amitié car c’est un sacré investissement… En tout cas, si je vous en offre un, vous saurez que je vous aime beaucoup 😉

J’avais testé un motif coeur, mignon. Et là je teste le motif diamant!

Ce motif demande plus de concentration que les précédents… mais j’aime bien. Qui l’adoptera?

J’aime créer de mes mains. Couture, bracelets noués, cahiers et carnets reliés, tressage, tambours de rituel…

Tiens d’ailleurs, j’aimerais bien apprendre la vannerie.