Archives de Catégorie: Bien-être et santé

Pourquoi venir voir mon expo?

Par défaut

12mars17_autoportrait

Hier j’ai été interviewé par une correspondante du Petit Journal à propos de mon expo photo. Il m’a fallu répondre à certaines questions et je me suis rendu compte que je n’étais pas très claire. Alors comme ça risque de se reproduire, je tente ici l’exercice d’être claire.

Trois mots pour répondre à la question « pourquoi venir voir mon exposition? »:

RESSENTIR

SOURIRE

REVER

 

C’est simple, intuitif, spontané. Comme un enfant, comme un naïf.

 

Je me suis rendu compte ces dernières années où j’ai feuilleté plus de magazines photo et visité plus d’expositions photographiques et artistiques de tous genres que ce qui est exposé est souvent violent, sombre, torturé et/ou conceptuel. J’ai même posé la question à une photographe contemporaine: « si l’on n’est pas torturé, on ne peut pas être connu? » et la réponse était plutôt « en effet ». J’ajouterais que si l’on n’est pas un.e intellectuel.le qui conceptualise et cite beaucoup de références dans un langage de préférence spécialisé, on n’est pas crédible. J’ai posé la question à quelques amies issues d’écoles d’art comme les beaux arts si je ne noircissais pas le tableau. Et apparemment pas trop, non.

Je ne ferai jamais partie de cette élite intellectuelle. Je ne serai jamais (re)connue par les décideurs de ce milieu.

Je ne nie pas que conceptualiser le monde et montrer la part d’ombre de nous, de tout, soit intéressant et même utile. Mais ce n’est pas mon propos. Ce n’est pas à moi de partager cela.

 

Ce qui m’intéresse sur terre, c’est de ressentir, d’appréhender la vie avec tous mes sens. De rire, de sourire, de pleurer de joie. De voir le beau en tout. Et enfin, de partager tout cela, ce qui me fait vibrer, ce qui m’émeut au premier regard, ce qui m’apaise, ce qui est doux, ce qui est harmonieux et peut-être un peu magique.

Voir le monde avec des yeux naïfs, émerveillés et partager ce regard.

Les gens me renvoient souvent que j’ai un beau sourire, un sourire qui rend heureux. Que j’ai de beaux yeux, des yeux qui révèle la beauté des choses, notamment du quotidien, mon sujet de prédilection. Alors voilà l’essence de ce que je veux partager avec qui voudra: oui, le monde est beau, aussi, et on peut sourire aux gens et à la vie.

Cette exposition « reflets » part d’un jeu, un jeu sur l’image pour la sortir d’un contexte officiel ou réel. J’aime photographier les gens, j’aime qu’ils soient beaux de l’intérieur ou drôles sur mes photos. Utiliser le reflet pour prendre une personne en photo c’est ajouter une composante fragile, éphémère, magique au portrait de la personne. Un peu comme dans un rêve. Un peu comme un rayon de soleil qui perce le ciel nuageux ou fait danser l’air. Les images de cette exposition sont les reflets de mes coups de coeur, mes éclats de rire, mon imaginaire fantastique et naïf.

Il n’y a pas à chercher pourquoi, il y a juste à ouvrir ses yeux, son coeur, son âme, ressentir, sourire j’espère, rêver peut-être, et repartir de bonne humeur et, qui sait, inspiré.

 

Publicités

Journal photo du 1er décembre 2017

Par défaut

J’ai échangé un cours photo contre un massage. C’était un très très bon massage, bien au chaud dans mon salon devant le poêle. Quand c’est arrivé sur le dos, ben c’était tout bien tendu, comme d’habitude. Je sens que ça ne veut pas lâcher. Ça me rendait triste, maintenant j’accepte, mais ça me questionne. J’ai senti que si j’acceptais de lâcher, c’était  la porte ouverte à me montrer nue, désarmée, faible…  Mais pourquoi une telle armure? En ai-je encore besoin? Ai-je encore envie de la porter? Est ce que je ne voudrais pas accepter d’être vulnérable ? Ça m’effraie. Et pourtant…

Fatiguée d’être forte, fatiguée de porter ma cuirasse, fatiguée… 

Le masseur que je recommande : Christophe Calmes en région toulousaine, masseur bien-être, 06 52 68 61 70 et christophe.massage@orange.fr

#portrait #autoportrait #femme #visage #cheveux #fatigue #lasse #abandon #selfportrait #selfie #woman #face #hair #tiredness #exhausted #givingup #journalphoto #photodujour #polaroid #pixlr #photodiary #pictureoftheday #photo #photographie #maphoto #photography #mywork 

Sexisme et viol

Par défaut

Il se trouve que mon fil d’actualité d’un réseau social m’a proposé ces deux images ce matin…

Nous sommes en novembre 2017 dans un grand magasin français… 

Comment est-ce encore possible de continuer à éduquer à l’agressivité et a la passivité dans de tels stéréotypes? Dans le contexte actuel où les violences faites aux femmes dans les pays occidentaux sont dénoncées, enfin, comment continuer à favoriser le sexisme? Je ne comprends vraiment pas. 

Enfin, si malheureusement. La prise de conscience est difficile pour tellement de personnes. Et la réalité niée. On m’a eu dit il y a peu  « De quoi as-tu à te plaindre toi en tant que femme en France? ». Ah… Apparemment, certains confondent égalité des droits et du respect avec castration et domination féminine. Ils ont peur. Ils rejettent la réalité. 

Et ça donne des phrases comme « T’as vu aussi comment elle était habillée ?! [Cette femme qui s’est fait violer] »

Même si on choisissait de se balader à poils demain dans la rue, le métro, au boulot, il n’y a aucune excuse, aucune, au manque de respect et à l’agression. Si les agresseurs ne sont pas capables de respect, de contrôle, qu’ils ne sortent pas, qu’ils aillent se faire aider, qu’ils s’éduquent!

Peace ☮

Alternatiba Toulouse 2017

Par défaut

Village des alternatives en tout genre (alimentation, santé, économie, technologie, habitat…), c’était le week-end dernier à Toulouse, entrée libre à la prairie des filtres et il a fait super beau!

alternatiba1

Il y en a un peu partout en France et en Europe, à des dates différentes: https://alternatiba.eu/

J’y suis allée pour voir des copains qui y participaient et pour faire des photos pour le collectif Monnaie Libre Occitanie. C’était vraiment chouette comme rassemblement. Parce que les alternatives étaient très variées et vraiment alternatives, parce qu’on pouvait aussi y danser et écouter de la musique, parce que ça fait du bien de rencontrer autant de gens en un seul endroit qui ont les mêmes préoccupations, parce que j’ai pu mettre un visage et une voix sur des contacts virtuels (quand l’outil réseau social joue son rôle jusque dans la vie physique).

Je n’ai malheureusement pas pu y passer trop longtemps, alors j’ai surtout fait des photos pour le collectif MLO.

 

Et quelques autres en bonus… Dont des photos du collectif Slow Sex Love Live, des alternatives sur son rapport à sa sexualité qui présentait la roue du consentement, avec un clitoris taille réelle en pâte fimo qui venait du stand de Self Help Toulouse, des personnes qui oeuvrent pour plus d’autonomie en matière connaissances et de premiers soins gynécologiques, avec un quizz sur les poils et l’épilation sur un autre collectif… Bon, j’ai pas mal traîné du côté du village alternatives santé…

 

Un énorme travail d’organisation, merci à tous les bénévoles et j’espère retrouver ce genre d’initiatives prochainement!

 

L’homme sacré

Par défaut

Je retranscris ici, sans les photos associées, l’article de Guillaume Kremmel « Je suis un Homme Sauvage, un Homme Sacré ». L »article est disponible sur son site.

Très intéressée par les mots d’un homme, car si j’explore le féminin sacré maintenant depuis quelques années, j’aimerais bien trouver un interlocuteur homme qui pourrait ma raconter son masculin sacré et que je le voie le vivre.

(Et là je me rends compte que je n’ai que peu de photos d’hommes, pas grand chose pour illustrer mon article.)

 

 

Je suis un Homme Sauvage, un Homme Sacré

 

September 19, 2016

|

Guillaume KREMMEL

 
 

Il n’est pas facile d’être Homme. Si les voies de développement du féminin sacré se répandent de plus en plus, ils sont encore timides les espaces où l’Homme peut fleurir, se découvrir et s’aimer.

L’archétype du masculin est entaché de lourdes associations. Être Homme, c’est porter dans la mémoire de son corps les croyances, égrégores, images de l’homme dominateur. C’est l’homme qui fait la guerre, l’homme qui accumule, l’homme matérialiste et non sensible, l’homme qui trompe, l’homme qui ment, …

Pourtant l’Homme est BEAU ! l’Homme est magnifique lorsqu’il ose se rencontrer dans son règne. L’Homme est MAGNIFICENCE quand il laisse sa nature Sauvage et Sacrée le dessiner dans son incarnation. Car tout comme la Femme est LUMIERE et Sacrée, l’Homme est LUMIERE et Sacré.

 

Au masculin qui se cherche. Au masculin qui s’ouvre. Au masculin qui s’ose. A ce masculin là qui cherche à rencontrer l’âme du féminin. Je te dépose ici ces mots, pour que la flamme qui nous anime messieurs, réveille en nous l’équilibre doux, puissant et subtil de l’Homme Sauvage et de l’Homme Sacré.

 » Je suis un Homme Sauvage, un Homme Sacré,

Né dans le Feu du Soleil, je me suis construit sur la Lumière d’Apollon.

Fort et Puissant comme le Lion, je suis le Guide et le Souverain,

Libre et Tendre comme le vent, je suis l’Ami et le Soutenant.

N’ayez plus peur mes dames de cette force qui est en nous,

Celle de l’Homme Vrai, de l’Homme Pure, de l’Homme Sauvage.

N’ayez plus peur mes dames de ces instincts qui nous animent,

De l’Homme Feu, de l’Homme Sauvage, de l’Homme loup.

Nous sommes dans nos coeurs des chevaliers, au service de nobles causes,

Certains d’entre nous se sont perdus dans leurs blessures, mais ne confondez plus homme et Homme,

L’Homme qui se rencontre et se révèle est Sauvage et Intense,

Il crépite, déploie sa sensualité, son animalité, vous courtise et vous attise.

Il vous respect et vous révèle en vous soutenant, il vous inspire.

Il est l’Homme Sacré, le Roi Shiva dans toutes ses beautés.

Assertif et ferme, il ose la vulnérabilité des larmes et la magie des rires.

Il est protecteur, conscient et créatif.

Un gentleman puissant et vulnérable qui n’a plus peur d’aimer,

Un Homme libre, fier et entier qui n’a plus peur de s’affirmer.

Car l’Homme Sauvage et l’Homme Sacré sont avant tout un Homme Vrai,

Il ne cherche plus à plaire ou à être aimé.

Il s’est rencontré dans la puissance de son sexe,

et s’est accordé avec la justesse de son Coeur,

à l’âme du monde, à l’âme de l’HOMME. « 

 

A tous les Hommes en quête de Vrai, soyez Sauvages comme le Lion, soyez Sacrés comme Shiva, soyez une source d’inspiration comme le Loup chef de clan, soyez Libres comme l’Etalon.

Pour que l’Homme soit guéri, dans les yeux des femmes et dans le coeur des hommes.

 

Conscience & Amour

 

Guillaume KREMMEL.

Planning des cours de danse et photo 2017-2018

Par défaut

Voici le planning prévisionnel de mes cours de danses et de mes cours de photo, sur Grenade (31330) et Cadours (31480).

Retrouvez les infos complètes sur mon site www.guillemettesilvand.fr

cours 17-18

 

Bien sûr, vous pouvez aussi faire appel à moi pour des spectacles et animations, notamment avec la compagnie VagabonDanses, et pour des séances photo (portrait, famille, couple, mariage, spectacle…)

A bientôt!