Descente

Par défaut

L’actualité omniprésente, même si je n’ai rien demandé ça m’arrive par sms alarmistes, me demande beaucoup d’efforts pour ne pas me torturer et déprimer.

Heureusement pour moi j’ai un jardin. Et des amis, et de la famille.

Aujourd’hui, j’ai passé de bons moments sociaux et avec la nature, mais ce soir je me suis retrouvée seule avec les mauvaises nouvelles. Où que j’aille, difficile de trouver de la douceur et de la joie.

Alors, ça a fait plouf, sous l’eau.

Et je cogite. Et je broie du noir. Punaise mais comment vont faire les plus démunis si moi, déjà, je tombe?

Dans mes questions existencielles de la nuit:

– comment me sortir de mes vieux schémas pourris qui me font procrastiner et faire du sur-place?

– pourquoi c’est toujours la nuit qu’il faut changer la bouteille de gaz?

– qu’est-ce que l’amour?

– pourquoi le coq chante à minuit et demie?

– qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est faux dans tout ce bordel?

– quand est-ce que servir la Vie sera au programme?

– comment on en arrive à ce que l’hôpital fasse un appel au don aux citoyens sur instagram?

– quel monde laisse-t-on à nos enfants?

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s