La vérité cachée sur le système scolaire

Par défaut

J’avoue, je reprends le titre racoleur de la vidéo, espérant attirer l’attention du plus grand nombre.

Cela fait quelques temps déjà que je fais passer cette illustration régulièrement sur les réseaux sociaux:

education

 

On peut déjà s’interroger sur qui décide des évaluations, sur quels critères, dans quels buts et sur les conséquences de ces « classements » sur les sujets. Sur toute leur vie. Et j’en connais des poissons. Je confirme, ils sont vraiment persuadés de ne rien valoir! Toute leur vie, même adultes, même cultivés, même si les autres leur renvoient qu’ils sont doués. Ils ne le croient pas, tellement marqués par leur expérience à l’école et les jugements et classifications de cette époque. Quand le jugement dévalorisant des parents ne s’ajoutent pas à celui de l’école pour une double déconstruction de l’enfant…

On peut faire autrement, encore un peu, peut-être pas tant que ça… Professeurs coincés par l’effectif trop lourd des classes et les programmes à terminer, instruction en famille réglementée par l’éducation nationale qui pénalise les parents qui veulent faire autrement… aucune réflexion sur les autres pédagogies, sur les résultats d’autres expériences (non) éducatives dans le monde, quand on a des œillères, à croire qu’on y tient!

Voici une courte vidéo qui parle des conséquences de ce système éducatif, qui essaie d’en démontrer l’absurdité (bien que pour un mauvais patron, il ne soit pas si absurde d’entrainer les enfants à obéir sans réfléchir), qui propose d’autres voies… même si tout cela est rapide et survolé, ce format de 5mn a l’avantage d’être accessible au plus grand nombre qui ne prend pas plus de temps que ça pour réfléchir…

 

Pour moi, c’est vraiment ça l’avenir: accompagner chaque enfant pour qu’il développe son potentiel. Les maths ne sont pas plus importants que la danse (par exemple). Et ça n’est pas possible à l’éducation nationale ça.

Donc oui, je fais autrement. Et j’apprends à mes filles les valeurs comme la coopération et la solidarité plutôt que la compétition et marcher sur les copains en se félicitant d’être meilleur qu’eux.

Il ne s’agit pas de juger les profs, ils font ce qu’ils peuvent dans ce système. Mais le système en entier est bien trop lourd, surchargé et inadapté pour le monde dont on a besoin maintenant.

Choix politique, oui, résistance aux dominants, au capitalisme, à la pensée unique. Développer l’esprit critique, laisser le temps à l’enfant de découvrir le monde, de se découvrir, d’explorer ses passions. Vivre et penser autrement.

 

Une réponse "

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s