Pays basque, entre mer et montagne

Par défaut

Ce week-end de Pâques fut l’occasion d’une petite virée au Pays Basque, un pays cher à mon coeur où je vais en vacances depuis toujours…

Mais finalement, si je connais plutôt bien le côté mer, je ne connais quasiment pas le côté terre… l’occasion de visiter des petits villages dont je ne connaissais que le nom…

Et l’occasion de tester la photo au grand angle focale fixe 20mm… Ca déforme un peu dans les angles, mais c’est aussi un effet à exploiter. De toutes façons, j’aime bien les effets bizarres et les photos pas toujours sages…

Pas comme mon oncle du Pays Basque justement, photographe professionnel, qui aime que ça soit bien propre et bien droit et qui fait de magnifiques photos, à voir (et à s’offrir) là: www.waysofnature.com

 

Chapitre 1: l’océan, plage d’Ilbarritz à Bidart

C’est toujours un plaisir sans fin de regarder l’océan… Entre 18h et 19h30, la lumière change beaucoup, les derniers rayons du soleil rendent le sable doré puis l’heure bleue enveloppe tout de sa douceur… Je ne m’en lasse pas!

 

Chapitre 2: la forêt du Pignada à Chiberta, Anglet

C’était assez émouvant, car j’avais encore en tête la dernière fois que j’y étais allée, c’était avec ma grand-mère, peu de temps avant qu’elle arrête de vivre… et j’ai pensé à elle… Il faisait beau et j’ai enlevé mes chaussures toute la promenade, les aiguilles de pin et le sable faisaient un doux tapis sous mes pieds nus…

 

Chapitre 3: les montagnes près d’Espelette et Zugarramurdi

Pas évident les paysages de montagne avec beaucoup de contraste dans les lumières… encore des progrès à faire… Je crois bien que toutes ces photos ont été prises avec le fameux grand angle 20mm… Pas évident, c’est une première, mais ça m’a plu d’essayer…

Je crois bien que je n’étais pas allée dans ces montagnes depuis que je suis adulte et que je viens par moi-même au Pays Basque! C’était une très belle découverte, l’herbe si verte, les moutons, vaches et pottoks, les routes qui serpentent et des hommes en planche à roulettes dans les virages en épingle!

 

Chapitre 4: ville et villages, Bayonne, Arcangues, Espelette, Urdax et Ascain

Détours en ville et flâneries dans les petits villages… Ici chaque village a son trinquet et tous les âges s’y essaient… ça change du foot… A Bayonne c’était la foire au jambon… il y avait tellement de monde sur les rives de la Nive à 13h, qu’on ne passait pas!  Le cimetière d’Arcangues qui abrite la tombe de Luis Mariano est tellement paisible, avec un panorama grandiose, que les gens viennent s’y installer pour discuter… A Espelette, concert inattendu d’un chœur basque lors de la visite de l’église… l’émotion qui remonte… mon grand-père dirigeait des chœurs basques et entendre ces voix d’hommes dans ces chants typiques, j’ai forcément pensé à lui! Un petit tour à Urdax, côté espagnol,  pour visiter l’exposition d’artistes basques dans le très beau cloitre. Pour finir,  une pause à la terrasse du café devant le trinquet d’Ascain, juste avant de reprendre la route du retour… il y a parfois des balles perdues sur la tête des clients…

Une bonne bouffée d’air, de dépaysement, de calme… et une grosse envie d’y retourner!!!

 

"

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s